Liens commerciaux
           

0

Les pêcheurs œuvrant sur les eaux littorales du lac Albert (Ituri), partagé entre la RDC et l’Ouganda, ont repêché depuis le vendredi 2 décembre 2016 une cinquantaine de corps sans vie. Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, ces corps en état de décomposition avancée proviendraient de l’Ouganda.

«C’est vrai il y a des corps qui flottent sur la rivière Semuliki. Le vendredi on avait enterré 2 corps mais le dimanche, les pêcheurs ont encore repêché 40 corps. Hier ils ont repêché encore 7 corps et ils sont tous en état de décomposition. On ne sait pas leur lieu de provenance. La RDC et l’Ouganda partagent la rivière Semuliki mais chez nous il n’y a pas d’affrontements et nous devons comprendre que ces corps proviennent de l’Ouganda (…) quand on repêche régulièrement des corps sur les eaux du lac, nous prenons cela en considération. Il n’y a pas un congolais qui a déclaré avoir perdu les siens. Il y a des problèmes qui se passent en Ouganda, je soupçonne que ces corps proviennent de là (…)», a dit le capitaine Carlos Kalombo au téléphone d’ACTUALITE. CD.
Pour le contexte, l’armée ougandaise (UPDF) s’affronte depuis un temps à une milice dans le district voisin de Kasese.

Patrick Maki



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top