Liens commerciaux

0


Les douze opposants arrêtés le 19 décembre 2016 à Goma (Nord-Kivu) ont été transféré à la Prison centrale de Munzenze. Cet emprisonnement intervient après leur procès en flagrance ouvert ce mercredi à la cour d’appel de Goma. Le procès n’a connu deux audiences seulement.

Le ministère public accuse ces opposants d’«offense au chef de l’Etat» pour avoir brandi le 19 décembre dernier des cartons rouges et exigé le départ de Joseph Kabila du pouvoir après la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel. Le ministère public n’a pas pris en compte l’exception soulevée par la défense qui estime que l’offense au Chef de l’Etat n’est pas une infraction flagrante.

La défense promet d’aller en appel à la cour de cassation à Kinshasa. Parmi les personnes arrêtées figurent notamment le député provincial Kakule Saasita et Jean-Baptiste Kasekwa, secrétaire fédéral de L’ECIDé et coordonnateur du Rassemblement de l’opposition au Nord-Kivu. Les membres de l’opposition au Nord-Kivu crient au procès politique.

Patrick Maki
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top