Liens commerciaux
           

0
Le projet d’Edit portant budget de la ville de Kinshasa, pour l’exercice 2017, a été présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur des 404.323.814.854 FC, soit 0.83% du produit intérieur brut (PIB) et une baisse de 13,29% par rapport à l’Edit portant budget de la capitale de l’exercice 2016 qui a été arrêté à 466.309.297.475 FC.


Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, qui a présenté ces prévisions budgétaires mercredi aux députés provinciaux de la ville de Kinshasa réunis en plénières en la salle des conférences du ministère des Affaires étrangères, a fait savoir que les recettes des services émargeant aux budgets annexes de la ville, sont fixées à 32.691.622.579 FC.


Ce projet d’Edit de la ville comporte 22 articles regroupés en 4 parties comprenant les dispositions générales, les dispositions spécifiques aux ressources, les dispositions spécifiques aux charges ainsi que les dispositions transitoires et finales.


Dans son exposé des motifs, le gouverneur, André Kimbuta Yango, a laissé entendre que le budget de la ville de l’exercice 2017, s’élabore dans un contexte politique, économique, financier et technique particulier.


Sur le plan politique, a dit le gouverneur, les années 2017 et 2018 sont réputées années électorales conformément au compromis, issu du dialogue politique inclusif.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top