Liens commerciaux
           

0
Lubumbashi : lourd bilan lors des émeutes sanglantesIl y a eu des morts à Lubumbashi. Des heurts ont été violents entre les manifestants anti-Kabila et les forces de l’ordre. Des sources parlent d’un bilan partiel de civils tués par balle et policiers tués à l’arme blanche. On les aurait caillassés. Deux élèves auraient perdu la vie. A la Kenya, le fief de la contestation, quatre magasins on été pillés et brûlés. Le crépitement des balles retentit encore. A Matshipisha, le bureau du quartier Upemba et l’agence Sonas ont été incendiés. Des véhicules garés sur place ont été brulés. Là encore, un élève aurait été fauché par une balle perdue. Il est fait état de plusieurs arrestations. Des jeunes manifestants ont tenté en vain de brûler la station d’essence « Deborah » de Maman Sifa, mère du chef de l’État. La police les a repoussés à coup de gaz lacrymogènes. Lubum ressemble à une ville fantôme. Tout est paralysé. Des ongs des droits de l’homme indiquent que 8 jeunes seraient morts dans les émeutes. On aurait enregistré également plusieurs blessés qui ont été cheminais dans différents hôpitaux et centres de santé de la ville.



Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top