Liens commerciaux
           

0

Le Mouvement de Solidarité pour le Changement ne s’est pas dérobé à la traditionnelle cérémonie d’échange de vœux pour la nouvelle année 2017. Le leader de ce Parti politique, Laurent Batumona, à travers les hauts cadres, cadres et les autres structures telles les mobilisateurs, communicateurs, les ligues de mamans et jeunes ainsi que militants et combattants, a souhaité les meilleurs vœux de bonheur et de longévité à l’ensemble du peuple congolais. Il a rappelé le contexte difficile et complexe de l’année 2016 où les attentes de la population sur le changement démocratique n’ont pas été rencontrées. Et cela, par la seule volonté de la Majorité présidentielle incarnée par leur Autorité morale. Il a eu le privilège de recevoir, dans le somptueux Hôtel Gracius de Kalamu, un nombre impressionnant des nouveaux adhérant à son parti le MSC.

Le Président du MSC a rappelé que les vicissitudes et les fallacieuses raisons de cette interruption du processus électoral avaient déjà pris corps en 2012 par l’organisation par le Chef de l’Etat des consultations qui n’ont fait qu’accroître sa majorité, du reste supplémentée par les assises de la Cité de l’Union Africaine gérées par Kodjo.

Dans une brève rétrospective de l’année 2016, le président du MSC a mis l’accent sur la date du 19 décembre. Il a fait savoir que la mobilisation populaire et pacifique initiée par le visionnaire, le Président du Comité des Sages du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, le Docteur Etienne Tshisekedi wa Mulumba, a été obstruée par les forces de sécurité de la Police nationale congolaise et des Forces armées de la République Démocratique du Congo.

Cette répression a entraîné une centaine de morts, des enlèvements et arrestations. C’est sur cette réalité et en mémoire de tous les combattants tombés sur le champ de la lutte pour la démocratie et l’alternance qu’une minute de silence a été observée en leur mémoire.

Le président du MSC, Parti d’avant-garde, a expliqué aux militants sa présence permanente à toutes les grandes réunions du Rassemblement. Dans son adresse, il a réarmé moralement les cadres et militants du Parti, en les invitant à plus de dévouement vis-à-vis de la vision du Parti : ‘’la lutte continue, la victoire est certaine’’, a-t-il lancé comme slogan de détermination.

Cette cérémonie haute en couleur a été ponctuée par les chansons symboliques du Parti, entonnées par les jeunes rassemblés autour des fans de Rambo Bandama. Ils étaient tous porteurs d’insignes du MSC. Des slogans ‘‘Nzoi sua bango’’ – traduisez abeilles piquent-les - ont été lancés. Le MSC utilise les abeilles parce qu’ils symbolisent les artisans qui travaillent pour une grande richesse et défendent cette richesse.

Une adhésion impressionnant

La rentrée du Mouvement de Solidarité pour le Changement dans les arcanes du Rassemblement à travers la cérémonie historique de la signature de Genval, en Belgique, à laquelle l’Honorable Laurent Batumona avait pris une part active au titre de représentant le MSC et le Front du peuple, une plate-forme du Rassemblement, l’a propulsé non seulement à l’extérieur mais aussi à l’intérieur du pays. La photographie emblématique aux cotés du Président Tshisekedi a fait sensation et continue à attirer la sympathie de notables, intellectuels, acteurs politiques à l’adhésion au parti. Les adhésions interminables et les messages d’encouragements sont enregistrés dans les bureaux de représentation à travers la ville de Kinshasa comme en provinces et dans les réseaux sociaux.

La démonstration a été faite lors de l’échange des vœux où le Sga Jules Mukumbi a présenté au Président du MSC les responsables de mutualités qui ont plus de 500 membres, des organisations féminines, dirigeants des églises de Réveil, les leaders de partis politiques, des mutualités à caractères socioculturelles qui se sont affiliés au MSC. Un échantillon de députés nationaux honoraires a été aussi présenté. On a noté la présence de Benjamin Munongo, Etienne Katolo, Léon Kisolekele, Bata Kiala, Jean-Paul Kutulisa, Céléstin Kenda et José Banu. Ils ont reçu les symboles du Parti pour témoigner leur appartenance au MSC, le porte étendard du changement, modèle calqué de l’UDPS pour sa lutte pacifique pour l’alternance démocratique en RDC.

Le président a choisi ce moment historique pour formuler quelques recommandations aux nouveaux adhérents. Celles de quadriller la ville de Kinshasa à travers les rues, avenues et parcelles par une forte campagne d’adhésion au MSC. C’est cette stratégie de porte-à-porte qui doit s’appliquer même dans les chefferies, villages, secteurs, territoires, districts pour confirmer le mot d’ordre ‘’aucune porte sans MSC’’.

A cette cérémonie, on a noté, aussi, la présence de quelques invités de marque de l’UDPS notamment, le président de la Ligue de jeunes, les communicateurs et les forces progressistes et de défense de l’UDPS.

Cette présence est une reconnaissance du Président Tshisekedi à Laurent Batumona et président du Front du peuple comme son Allié. Le Président Laurent Batumona Diatabau a profité de l’occasion pour lui souhaité un vœu de bonheur, de longévité et que l’Eternel Dieu Rapha puisse le garder longtemps en vie comme modèle de combat pacifique.



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top