Liens commerciaux
           

0


L’Union libre de plateformes de la société civile de la République Démocratique du Congo a demandé mercredi au président de la CENI et ses autres délégués de démissionner de la Centrale électorale en application de l’accord politique du 31 décembre dernier.

Il s’agit d’Elodie Tamuzinda et Jean-Baptiste Ndundu, membres de la plénière au sein de la Commission electorale nationale et indépendante (CENI). Dans une lettre adressée à ces trois membres de la CENI hier mardi 24 janvier 2017 , l’Union libre des plateformes de la société civile de la RDC leur reproche le fait de n’avoir pas réussi à organiser les élections dans le délai constitutionnel. «Mandatés par nous, confessions religieuses, Organisations féminines de défenses de droits de l’homme, Organisations d’éducation civique et électorale, conformément à l’article 10 de la loi organique n° 13/012 (…) nous vous retirons notre confiance et vous demandons de démissionner », lit-on dans la lettre dont l’accusé de réception date d’aujourd’hui mercredi 25 janvier.

Cette plateforme des organisations de la société civile dit vouloir, à travers cette initiative, remettre le pouvoir au peuple congolais. Selon l’accord du 31 décembre, chaque composante ayant pris part aux discussions peut retirer ses membres au sein de la la centrale électorale. L’UDPS avait d’ores et déjà demandé à Jean-Pierre Kalamba, rapporteur de la CENI et l’un des délégués de l’opposition dans cet organe, de démissionner.
actualite.cd

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top