Liens commerciaux

0
Les accords signés le 31 décembre dernier entre les acteurs de la crise politique en République démocratique du Congo prévoient que la coalition du Rassemblement, dirigée par Etienne Tshisekedi, puisse conduire un gouvernement de transition jusqu’à l’organisation des éléctions en décembre 2017.

Tot ce matin, Félix Tshisekedi, cadre de l’UDPS a affirmé que le Rassemblement avait concédé ce poste du Premier ministre au parti de son père, Etienne Tshisekedi. Joint au téléphone par Politico.cd, le président de « Congo na Biso », coordonnateur de la Dynamique de l’Opposition et membre du Rassemblement a démentie cette information.

« Au sein de la Dynamique de l’Opposition, nous n’avons pas adhéré à une telle initiative (…) nous pensons que la désignation du prochain Premier ministre doit faire l’objet d’un consensus basé sur des critères solides« , a répondu Freddy Matungulu.


Cette coalition des opposants est composée en autres de Vital Kamerhe (UNC), Eve Bazaïba (MLC), Martin Fayulu (ECIDE), Jean-Lucien Busa (CDER), Gabriel Mokia (MDCO), Mwenze Kongolo, Jean-Claude Vuemba (MPCR) , Joseph Olenghankoy (FONUS) et plusieurs autres partis.

Pour Freddy Matungulu, ancien ministre et ancien haut fonctionnaire du Fond Monétaire International, la Dynamique de l’opposition va présenter « son propore candidat Premier ministre à toutes les parties prenantes des accords du 31 décembre. «
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top