Liens commerciaux

0
Sanctionné par les Etats-Unis, Kalev Mutond devrait se faire un peu plus discret, en quittant son poste au sein de la très critiquée Agence nationale de renseignement (ANR).

Selon une source proche de la Présidence de la République, M. Mutond devra rejoindre le cercle privé du président Kabila dans les prochains jours où deviendra Conseiller spécial chargé des questions sécuritaires. Il sera remplacé par l’actuel François Beya, l’actuel Directeur Général de la Direction Générale de Migration, qui traîne la réputtion « d’un bon flic ».

Originaire du sud du Katanga, Kalev Mutond est, à 57 ans, une des pièces maîtresse du système Kabila. Il a fait ses classes dans les jeunesses du Mouvement populaire de la révolution (MPR, l’ancien parti unique), devenant chef du département de la sécurité intérieure de l’ANR en 2007, avant d’en prendre la tête en 2011.

Le département américain du Trésor a imposé en décembre dernier des sanctions ciblées notamment à l’encontre de Kalev Mutond, qu’il reproche d’avoir ordonné la surveillance de l’opposition, soutenu la neutralisation des manifestations d’opposition et des arrestations et détentions extrajudiciaires d’opposants, dont beaucoup auraient été torturés. Le chef de l’Agence de renseignement est aussi mis en cause dans de l’exportation illégale de minéraux, affirme le Trésor américain.

Le 2 août dernier, Kalev Mutond était visé par une plainte pour « torture », aux États-Unis, déposée par l’ancien conseiller en sécurité de l’opposant Moïse Katumbi, l’Américain Darryl Lewis.


Départ de Tom Perriello: un tournant dans les relations Washington-Kinshasa?

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top