Liens commerciaux
           

0

Présent à la commémoration du 56ème anniversaire de l’assassinat de tout 1er Premier ministre Emery-Patrice Lumumba, héros national, le 17 janvier 2017, le pasteur Théodore Mugalu, chef de la Maison Civile du Chef de l’Etat Joseph Kabila a lancé un message fort en direction de tous les Chrétiens de la République Démocratique du Congo. Un message qui se résume en appel à l’éveil de conscience de tous les Chrétiens pour empêcher toute conspiration des prédateurs qui cherchent à déstabiliser la République Démocratique du Congo.

D’après lui en effet, 56 ans après, les démons de la prédation sont toujours au rendez-vous, prêts à faire couler davantage du sang innocent si on y prend garde.

Toujours dans la mouvance du saint esprit qui lui procure, l’intelligence et la sagesse à prêcher l’évangile, l’homme de Dieu donne une alerte générale à tous les Congolais sans distinction de couleur politique. C’est pour parer et conserver l’héritage d’Emery-Patrice Lumumba que le pasteur Théodore Mugalu salue la mémoire pour avoir donné de sa vie afin de sauver la nation congolaise.

L’homme aux multiples vertus, Pasteur Mugalu est de ceux qui pensent que le livre d’Ezéchiel au chapitre 28 verset 14, concerne bel et le bien la RD-Congo, dans ce sens que si vous lisez cet évangile, il transparait à l’évidence que tous les minerais du jardin d’Eden se trouvent au Congo. Il en va pour preuve, poursuit-t-il, si vous lisez l’acte de Berlin dans son article 8, il est dit que personne ne peut diriger le Congo s’il n’est pas encore accepté par les 14 puissances européennes.

A l’en croire, l’acte de Berlin n’a jamais été abrogé. C’est pourquoi, estime-t-il, tous les nationalistes qui vont incarner l’idéal du Congo, sont appelés à être assassinés.

Quarante ans après Lumumba, ces mêmes prédateurs se sont incarnés dans d’autres Congolais jusqu’à ôter la vie à Mzee Laurent Désiré Kabila. Ces démons ne sont pas morts, ils sont vivant et peuvent encore s’incarner encore aujourd’hui, prévient-il.

A l’instar des chrétiens appelés à l’éveil patriotique, le Parlement doit lui aussi, se réveiller, martèle Mugalu. Car, il croit dur comme fer que si on a assassiné Lumumba, c’est parce qu’il a émergé seul, sans un seul soutien indéfectible du Parlement.

Pasteur Mugalu a toutefois, regretté le fait que les Congolais ne se soient pas appropriés de l’idéal de Lumumba. Au regard de la situation politique actuelle, ils sont encore en train de piller, d’incendier, de brûler…, le Congo.

Les Congolais sont encore dans la haine, la division, la délation ou la conspiration, a-t-il déploré.

Qu’à cela ne tienne, il s’est réjouit du fait que tout soit débuté par la prière avant d’aller déposer des gerbes de fleurs au pied du monument de Lumumba.

Emery-Patrice Lumumba et Mzee Kabila sont tous deux, pères de l’indépendance qui avaient incarnés dans leur cœur, l’avenir du Congo.

Somme toute, le chef de la Maison Civile du Chef de l’Etat invite le peuple à beaucoup prier pour que Dieu Tout-puissant éloigne des Congolais, cette coupe du sang qui ne cesse de les guetter.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top