Liens commerciaux

0



M. Gibran Bassil, ministre libanais des Affaires étrangères et des émigrés, a transmis, lundi, une invitation officielle du Président libanais, le Général Michel Aoun, au Président Joseph Kabila, afin qu’il effectue une visite officielle au Liban, en vue d’améliorer davantage les relations bilatérales entre Kinshasa et Beyrouth.


L’homme d’Etat libanais, qui a eu des entretiens lundi avec le Chef de l’Etat, a déclaré à la presse au sortir de l’audience, qu’il a, à cette occasion, transmis au Président Joseph Kabila, au nom de son président, le souhait de son Président pour la prospérité économique et la stabilité politique en République démocratique du Congo.


Pour le ministre libanais des Affaires étrangères, les relations entre Kinshasa et Beyrouth sont aux beaux fixes. Toutefois, a-t-il dit, il est plus que nécessaire pour les autorités congolaises et libanaises de travailler ensemble pour les raffermir davantage comme l’a souligné le Président Joseph Kabila.


M. Léonard She Okitundu et Barnabé Kikaya Bin Karubi, respectivement Vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et Conseiller principal du Chef de l’Etat au Collège diplomatique ont assisté à cette audience.


Le renforcement de la coopération bilatérale entre Kinshasa et Beyrouth évoquée aux Affaires étrangères


Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et Intégration Régionale, Léonard She Okitundu, a échangé lundi à Kinshasa avec son homologue Libanais des Affaires étrangères et des Emigrés Gibran Bassil, sur le renforcement de coopération bilatérale entre Kinshasa et Beyrouth.


Au cour de leur rencontre, les deux partie se sont focalisées essentiellement sur les questions d’intérêts commun. Elles se sont félicité de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre le la RDC et le Liban, laquelle se traduit par la présence d’une forte colonie libanaise en République démocratique du Congo et de son implication dans le secteur économique.


A cet effet, les deux parties ont exprimé le vœu de conclure un Accord général de coopération qui donnera lieu à la signature des Accords sectoriels notamment dans les domaines touristique, culturel, aérien et économique.


Elles ont aussi convenu de la promotion des relations bilatérales et de la protection réciproque des investissements, ainsi que de la nécessité d’ouvrir, à l’instar de la République Libanaise, une représentation diplomatique de la République Démocratique du Congo à Beyrouth.


Au cours de cette rencontre, la délégation libanaise a suivi avec intérêt le briefing du vice-Premier ministre, ministre des Affairesant à mener à un compromis consensuel dans l’arène politique congolaise.


Le ministre Libanais des Affaires étrangères et des Emigrés, a invité son homologue Congolais, à se rendre en visite officielle au Liban afin de concrétiser la volonté des deux Chefs d’Etat de voir les deux pays ouvrir la voie vers une coopération mutuellement avantageuse. Le Chef de la diplomatie Congolaise a accepté cette invitation dont la date sera fixée par voie diplomatique.


L’homme d’Etat Libanais, a, à la fin de cette rencontre, remercié les autorités congolaise pour l’accueil chaleureux et la marque d’attention dont sa délégation et lui-même ont fait l’objet depuis leur arrivée en RDC étrangères et Intégration Régionale, Léonard She Okitundu, sur la situation politique en RDC marquée par des discussions directes entre les acteurs politiques sous la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).


Ces discussion qui ont abouti à la signature de l’Accord du 31 décembre 2016, entre les acteurs politiques de la Majorité présidentielle et de l’Opposition ainsi que les membres de la Société civile, se poursuivent pour définir les modalités pratiques de la sa mise en œuvre.


Au nom de sa délégation, l’homme d’Etat Libanais a félicité la partie congolaise des avancées significatives ainsi enregistrées et a encouragé toute initiative tend.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top