Liens commerciaux

0

Une certaine presse a véhiculé une information faisant état de la rencontre du Secrétaire Général de l’Union Démocratique Africaine Originelle, Jean-Martin Mukonkole avec les émissaires de Raphaël Katebe Katoto. Réagissant énergétiquement face à ce qu’il qualifie de la diffamation, Martin Mukonkole qui se dit surpris de lire ces informations sur la toile, se réserve de saisir la justice pour sauver son honneur. Ce haut cadre de la Dynamique de l’Opposition parle d’une fiction imaginée qui vise à nuire à sa personne. Par la même occasion, il a réaffirmé son appartenance à la Dynamique de l’Opposition, mais aussi au Rassemblement des Forces Politiques et Sociales acquises au changement.

C’est avec surprise que le SG de l’UDA Originelle, Jean-Martin Mukonkole a lu dans la presse les informations sur ses prétendus contacts avec des émissaires de Raphaël Katebe Katoto, frère du Gouverneur Honoraire du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe. «Je déments de la manière la plus catégorique ces allégations mensongères propagées, dans le but de semer la confusion dans l'opinion sur ma personne, au moment où nous sommes engagés dans le cadre du Rassemblement, à obtenir l'application de l'Accord de la saint sylvestre et l'organisation des élections afin d'arriver à l'alternance tant souhaitée par notre peuple. Une fois de plus, je proteste avec véhémence contre votre cruelle manière de me salir pour assouvir la haine de mes détracteurs», a-t-il réagit énergiquement. Et de poursuivre que ‘‘Martin Mukonkole n'a jamais parlé, vu ou rencontré Monsieur Katebe Katoto à Kinshasa, moins encore à Bruxelles. Peut-être que vous voulez transformer, dans un objectif inavoué, votre fiction imagée, en réalité. L'engagement de Martin Mukonkole dans l'opposition, son combat pour le respect de la constitution et l'instauration des valeurs démocratiques dans ce pays, ne sont plus à démontrer. Torturé, arrêté par le pouvoir, jeté plus d'une année à la prison centrale de Makala et même victime d'un hold-up électoral en 2011 à Kabinda, ma circonscription électorale, Mukonkole n'a jamais bradé sa lutte et ses convictions pour le changement dans ce pays. Seuls les esprits tordus peuvent me lier à un Monsieur révoqué de l'Alternance pour la République pour s'être écarté de la ligne de sa plateforme et du Rassemblement. Après cet éclairage, l’opinion tant nationale qu’internationale doit comprendre qu’il s’agit bel et bien d’un coup monté à l’égard d’un opposant qui milite pour le respect de la Constitution et l’avènement de l’alternance au sommet de l’Etat en République Démocratique du Congo’’.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top