Liens commerciaux

0
Devant une salle de Notre Dame de Fatima bondée, l’ opposant Martin Fayulu a prévenu mardi le régime Kabila: « Si l’Accord n’est pas appliqué, la rue va gronder ».

Debout, les militants des partis membres de la Dynamique venus participer massivement à cette 2è convention ont applaudi frénétiquement. Le message est passé. Et Fayulu d’enchaîner en corsant son discours : « pas de monarchie, pas de 3è mandat, M. Kabila doit partir, un point, c’est tout ».





Il a rappelé les 4 acquis majeurs de l’Accord de la Saint-Sylvestre. Il s’agit notamment de l’interdiction formelle d’entreprendre ou de soutenir une quelconque initiative de révision constitutionnelle, avant ou pendant les élections, d’interdire à M. Kabila de briguer un 3è mandat, du retour à la normalité constitutionnelle assurée par la tenue des élections (la préservation du pacte républicain de Sun City et la protection de l’alternance démocratique).





Mais, la Dynamique s’inquiète de la lenteur constatée dans la mise en oeuvre de cet Accord. Pas de premier ministre jusque-là, et même l’opérationnalisation du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) traîne. A la fin des travaux, une résolution mettra en exergue la détermination de cette plateforme de combat à défendre ces acquis.



Pour le député Martin Fayulu, l’heure est venue pour redéfinir l’action de la Dynamique de l’opposition. Ainsi, le thème de cette convention est: « La réaffirmation de l’identité et du rôle de la Dynamique de l’opposition dans le combat du peuple congolais pour l’alternance en Rd Congo».
Les enjeux importants approchent et la Dynamique veut déjà se positionner.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top