Liens commerciaux

0

La migration vers la télévision numérique terrestre (TNT) piétine depuis que le mécanisme a été enclenché voilà pratiquement deux ans. Le Premier ministre, Samy Badibanga a rassuré, le 11 mars dernier, le directeur-général de StarTimes, Xin Xing Pang, de son implication personnelle pour la redynamisation de la TNT.

Selon les experts du ministère de Médias en charge de la TNT, il y a quatre étapes essentiellement dans la numérisation de la télévision : les outils de production, les réseaux de transmission des signaux, le système des diffusions, des terminaux de réception.

La RDC a basculé depuis le 17 juin 2015 de la télévision analogique à la Télévision numérique terrestre. Quelques chaines de la capitale seulement ont été concernées dont Kin 24, Digital Congo, Télé 50, Antenne A, B-One, Tropicana TV, RTNC 1 et RTNC 2, toutes relevant des bandes de fréquences UHF. Mais pour les bandes de fréquences VHF, elle se fera le 17 juin 2020, sauf imprévu. «Le défi que doit relever le gouvernement congolais pour la réussite de cette mutationconsiste à l’extension, au déploiement et à l’installation des infrastructures et équipements numériques dans tous les centres stratégiques du réseau des réémetteurs terrestres du pays », avait, en son temps, déclaré le ministre des Médias, Lambert Mende. «Dans le nouveau paysage médiatique qui s’installe avec cette nouvelle technologie, a-t-il poursuivi, les chaînes de télévision actives à l’heure actuelle deviennent des éditeurs des programmes, qui vont avoir plus à se concentrer sur les taches de production des contenus». Un décodeur est indispensable pour adapter les télévisions analogiques à capter les chaines en numérique.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top