Liens commerciaux

0
Sifflets à la bouche, slogans, cris de joie accompagnés des chansons hostiles au régime Kabila, c’est l’ambiance qui a caractérisé l’accueil du Président du Rassemblement Félix Tshisekedi, Fils de l’opposant historique Étienne Tshisekedi décédé le 1er février 2016 en Belgique.

Arrivé à la résidence de son défunt Père, le leader du Rassemblement s’est adressé devant des milliers de combattants restés fidèles à la lutte d’Étienne Tshisekedi.

« Si l’Accord du 31 décembre » dit-il, « n’est pas respecté, nous allons ordonner au peuple de chasser Kabila du pouvoir ».

Pour Félix Tshisekedi, l’accueil chaleureux lui réservé par la foule qui a marché à ses côtés de l’aéroport International de Ndjili jusqu’à Limete, est une dernière mise en garde, lancée au régime de Kinshasa.
« Si Joseph Kabila s’entête à ne pas appliquer le testament d’Etienne Tshisekedi, la prochaine marche du peuple sera pour le chasser », a-t-il prévenu.

Pendant son discours, Félix Tshisekedi a été encouragé par des combattants qui lui demandaient à travers des chansons, de » poursuivre sans désemparer le combat de son défunt père ».

Félix Antoine Tshilombo Tshisekesi vient de muscler son discours envers le régime Kabila.
Ce qui n’augure rien de bon.
Jusqu’où ira-t-il pour exiger l’application de certaines clauses de l’Accord de la CENCO?
Une partie de l’opinion pense qu’il serait inspiré de tourner la page de la primature et du CNSA pour se consacrer à la préparation des élections, prévues en décembre de cette année.
Plus que 8 mois à peine!
Entretemps la Centrale électorale annonce le début de l’enrôlement pour mi-avril à Kinshasa.

Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top