Liens commerciaux
           

0





C’est ce jeudi 13 avril 2017 que Bruno Tshibala commence à recevoir les propositions des regroupements politiques pour la formation de son gouvernement. Cette opération s’étendra jusqu’au vendredi 14 avril 2017.

Pendant deux jours, Bruno Tshibala a consulté notamment les plateformes composant le Rassemblement aile de Joseph Olenghankoy, la MP, l’Opposition signataire de l’Accord du 18 octobre, l’Opposition Républicaine, la Société civile signataire de l’Accord du 18 octobre.

Si les différents groupes consultés espèrent qu’il s’ensuivra un gouvernement d’union nationale, certains expriment déjà leurs ambitions.

Pour Vital Kamerhe, l’Opposition signataire de l’Accord du 18 octobre ne veut pas jouer un rôle passif au sein du nouvel exécutif.

« Nous avons dit au nouveau Premier ministre que nous voulons un gouvernement véritablement d’union nationale. L’opposition signataire de l’Accord du 18 octobre n’attend pas participer à un gouvernement pour faire de la figuration, » a dit le président de l’UNC.

Pour sa part, la Majorité présidentielle dit s’en tenir à ce qui a dit pendant le dialogue facilité par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

« Le Premier ministre est en consultation pour mettre en place son gouvernement. Nous sommes heureux du fait que le Premier ministre tient beaucoup à la formation du gouvernement, conformément à l’Accord du 31 décembre. Nous ne devons pas du tout nous départir de cet Accord. Il faut respecter tout ce qui a été conclu jusqu’à l’Arrangement particulier, » avait dit Aubin Minaku au sortir de l’entretien avec le nouveau Premier ministre.

De son côté, le Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi n’a pas répondu à l’invitation rejetant même la désignation de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre.

C’est au total, 53 portefeuilles que la Majorité présidentielle, le Rassemblement, l’Opposition et la société civile signataire de l’Accord du 18 octobre, l’Opposition républicaine, la société civile non signataire sont appelés à se partager. Si on connait la répartition qui a été faite pendant les discussions sur l’Arrangement particulier, on ignore encore comment devra se dérouler le partage des ministères dits clés.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top