Liens commerciaux
           

0

L’Opposition signataire de l’Accord du 18 octobre 2016 entend prendre toute sa place au sein du Gouvernement Tshibala. Les sociétaires de cette composante notamment Vital Kamerhe, José Makila, Steve Mbikayi, Azarias Ruberwa… l’ont clamé haut et fort hier au Premier ministre. Auréolé de sa tournée réussie, au Nord et Sud-Kivu, le leader de l’UNC a clairement indiqué que son groupe n’était pas là pour faire de la figuration. Message reçu 5 sur 5 par Bruno Tshibala qui connait par cœur les arcanes de l’Opposition congolaise. Lui-même issu du Rassemblement, le premier ministre n’ignore pas que l’Opposition est plurielle. Ce qui rend difficile la répartition des portefeuilles ministériels.

Le nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, doit boucler ses consultations pour la formation de son gouvernement ce mercredi 12 avril.
Il a notamment reçu aujourd’hui des représentants de la Majorité présidentielle qui ont déclaré être disposés à déposer dans 48 heures la liste et les dossiers des candidats ministrables.
Bruno Tshibala a également consulté des membres de l’Opposition signataire de l’accord du 18 octobre. L’un d’eux, Vital Kamerhe, a fait savoir que sa composante n’entendait pas faire de la figuration dans le nouveau gouvernement. C’est un gouvernement d’union nationale avec comme objectif d’organiser les élections, a-t-il déclaré. José Makila, Steve Mbikayi et Azarias Ruberwa accompagnaient Vital Kamerhe.
Bruno Tshibala a également reçu des représentants de l’Opposition républicaine de Léon Kengo.
Il devrait également s’entretenir, ce mercredi, avec la société civile signataire de l’accord du 18 octobre 2016.
Le nouveau Premier ministre a débuté ses consultations, mardi dernier, avec la plateforme « Dynamique de l’opposition ».
Tshibangu Kalala, membre de cette structure de l’opposition, a annoncé la sortie du gouvernement de transition « pour le début de la semaine prochaine ».
Il souhaite que Bruno Tshibala parvienne à fédérer autour de lui toutes les tendances du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement.
La veille du début de ces consultations, le nouveau Premier ministre avait dit avoir reçu des orientations du chef de l’Etat en vue de la formation du gouvernement dans les plus brefs délais.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top