Liens commerciaux
           

0
Nommé en remplacement au controversé général Célestin Kanyama, le Colonel Elvis Palanga promet « du changement » à la tête de la police de Kinshasa.Au camp Lufungula, proche du centre-ville de la capitale de la République démocratique du Congo, le nouveau Chef de la police a tenu son premier meeting officiel mardi 18 avril 2017.
Nommé pour assurer du Général Célestin Kanyama, que les officiels n’ont pu dire s’il était suspendu ou pas, le « Colonel Elvis », comme on l’appelle affectueusement ici, promet du changement.

« La population ne doit pas avoir peur de la Police, vous êtes là pour l’assister et non pour la terroriser« , entonne le Colonel Pelenga devant une centaine de policiers kinois.

COLONEL ELVIS ALOBI YE AKO SALA MUSALA NDETI GÉNÉRAL KANYAMA TE (vidéo)


Proche du général Kanyama, cet officier congolais parle d’une « nouvelle police« , plus « contentieuse« ; mais aura du mal à faire oublier celui que les Congolais ont surnommé « Esprit de mort ».

Les forces de l’ordre de la République démocratique du Congo sont en effet dans les collimateurs des institutions internationales et locales de défense des droits de l’homme. Depuis sa nomination en décembre 2013, le général Kanyama a été plusieurs fois accusé dans des violences contre des civils.

Ses avoirs ont été gelés aux Etats-Unis en juin 2016. Le Département du Trésor américain s’inquiète de la tendance du régime à accentuer la répression et, toujours selon lui, à réduire l’espace de liberté politique. A l’époque, plusieurs rassemblements et meetings ont notamment été interdits.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top