Liens commerciaux
           

0
Francis Okito a démissionné de ses fonctions de vice-président national de la jeunesse en charge du processus électoral au sein de l’Union pour la nation congolaise (UNC). Il dénonce ce qu’il qualifie d’autoritarisme dans le chef des dirigeants et évoque également le tribalisme au sein du parti.

« Les vraies raisons sont: La confiscation du parti par un groupe d’individus ressortissant de l’Est; La prise de décision autoritaire, sans consensus et la non prise en compte des propositions, avis et consultation des organes spécialisés du parti; Le blocage par la hiérarchie des actions de la fédération nationale des jeunes, organe de mon appartenance au profit d’une structure provinciale; Les positions controversées, parfois irréalistes du parti » a dit Francis Okito à ACTUALITE.CD

Francis Okito a déposé sa démission mercredi 19 avril dernier auprès du président du parti Vital Kamerhe.

Coté Unc on botte en touche cette démission. On évoque une diversion.

« C’est une diversion, Okito est le secrétaire particulier de Claudel André Lubaya, il veut semer la zizanie au sein du parti », a dit un haut cadre du parti de Vital Kamerhe qui a requis l’anonymat.

L’Unc a connu le départ de plusieurs de ses cadres ce 10 derniers mois, notamment Jean-Bertrand Ewanga, Claudel Lubaya respectivement secrétaire général et secrétaire général adjoint, mais aussi de Sam Bokolombe et Odette Babandoa.

Stanys Bujakera


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top