Liens commerciaux
           

0


Le Bourgmestre de la commune de Limete, Douglas Kulu Numbi, dit ne pas être au courant de la situation générale qui prévaut au siège de l’Udps, situé dans cette municipalité. Selon lui, des gens auraient été dispersés par la police devant le siège du parti d’Étienne Tshisekedi pour éviter tout attroupement.

Il affirme qu’il s’agit d’une affaire policière qui n’a rien à voir avec une quelconque décision administrative ou politique.

“C’est mon chemin de passage. Je fais chaque jour plus ou moins huit tours sur cette chaussée. Vous êtes sans ignorer qu’il y a un poste de police, que nous appelons en terme technique “point chaud”, qui existe depuis plusieurs mois déjà à quelque 30 m du siège de l’Udps. S’il y a des gens qui y entrent et qui en sortent, c’est que le siège n’est pas scellé. Selon les information en ma possession, il y aurait des gens qui voulaient entrer au siège et qui en ont été interdits en terme d’attroupement. Quand je dis interdits, ce n’est pas une décision politique ou administrative. La police a dispersé des foules de gens qui venaient précisément du quartier Mombele et qui voulaient s’attrouper devant le siège. Que des gens soient dedans et interdits de sortir, je ne peux pas le confirmer parce que je n’ai pas eu une information dans ce sens là. A toutes fins utiles, je vous renvoie auprès du porte-parole de la police nationale parce que c’est la police qui est mise en cause”, a déclaré Douglas Kulu

Le chef de la police ville de Kinshasa, Célestin Kanyama, n’a pas voulu répondre aux questions d’ACTUALITE.CD à ce sujet. Appelé au téléphone, Célestin Kanyama a préféré raccrocher.

Des éléments de la MONUSCO sont présents sur les lieux depuis l’après-midi.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top