Liens commerciaux

0
« Suite à l’acharnement continu du pouvoir congolais contre sa personne et ses proches, Moïse Katumbi a mandaté son avocat, Maître Dupond-Moretti, afin qu’il saisisse le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies », renseigne un communiqué daté du 29 mai du Bureau de l’ex Gouverneur de l’ex Katanga.

Le dépôt officiel de la plainte sera effectué le vendredi 2 juin 2017 à 14h00 à Genève, d’après le même communiqué dont une copie est arrivée à la Rédaction de 7SUR7.CD.

Une conférence de presse sera organisée le même jour dans la ville suisse à 15h30 à l’hôtel intercontinental dans la salle Moscou.

Entre Moïse Katumbi et Joseph Kabila, l’affrontement est loin d’être terminé.
Le président du Tout Puissant Mazembe met son réseau diplomatique et d’affaires en branle pour isoler le président Kabila sur le plan international.
Derrière les récentes sanctions européennes contre 9 personnalités proches du président Kabila, derrière celles prises avant par l’Europe et par les États-Unis, il y a l’activisme de Moïse Katumbi devenu l’ennemi numéro un du régime de Kinshasa.

Ses proches, emprisonnés depuis plusieurs années, n’ont toujours pas bénéficié des mesures de décrispation politique pourtant décidées au dialogue de la CENCO.

Zabulon Kafubu
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top