Liens commerciaux
           

0
Keta Dia Keta, un des communicateurs du mouvement politico-religieuse Mbundu Dia Mayala (BDM) ne confirme pas encore l’évasion de leur leader Ne Mwanda Nsemi de la prison de Makala et qualifie la position du gouvernement de véritable mascarade et d’un montage de mauvais goût.

Dans une interview accordée ce 17 mai à ACTUALITE.CD, Keta Dia Keta affirme que les adeptes de Ne Mwande Nsemi ne connaissent pas où se trouve en ce moment leur chef.

Comment expliquez-vous la situation qui est intervenue à la prison de Makala ?

Je dirai d’emblée que c’est une mascarade. Ce sont des choses qui ne sont pas vérifiables et qu’on veut mettre sur notre dos. Nous ne savons pas ce qui se passe, nous sommes en train de chercher toute l’information pour vous fixer au moment opportun. Pour l’instant nous n’avons pas accès à la prison pour savoir ce qui se passe réellement. Cela est une mascarade pour chercher à mettre sur le dos de “Kaka” (Ne Mwanda) les histoires qui ne sont même pas incommensurables.

Où se trouve en ce moment Ne Mwanda Nsemi ?

Nous sommes en train de chercher. Vous serez fixés une fois pour toute après. Nous cherchons et nous osons croire que si l’on ne le retrouve pas, là nous allons faire une déclaration officielle.

Se trouve-t-il dans la prison de Makala ?

Personne n’accède à la prison. Nous allons chercher à localiser pour savoir s’il est là ou pas. Mais dire que nos «Makese» (adeptes) sont allés là, ce n’était pas dans nos projets.

Ce n’était pas dans votre programme d’attaquer la prison ?

Jamais, jamais ! D’ailleurs hier nous avons fait des déclarations. Nous sommes dans une procédure juridique. Aujourd’hui c’est la commémoration de l’entrée de l’AFDL. Donc tout est politique. C’est un montage de mauvais goût.

Un montage du gouvernement ou des services de sécurité?

Tout dépend. C’est mi figue mi raisin

Comment vous vous organisez par rapport à cette situation ?

Nous sommes en train de chercher pour savoir ce qui s’est passé réellement. Parce qu’une personne de son rang ne peut pas s’évader. S’il fallait le faire, c’est peut être quand il était chez lui. Mais il est arrivé à Makala et vous apprenez qu’il s’est évadé ? C’est un montage puéril. Ne Mwanda Nsemi n’est plus national, il est devenu international. Il ne peut pas faire des histoires comme ça.

Il y a-t-il un bilan par rapport aux présumés adeptes qui auraient attaqué la prison ?

C’est un montage. La vérité finira par triompher. D’ici là vous serez fixés.

Vous êtes entrés en contact avec les autorités ?

Les avocats sont chargés de négocier. Prenez votre mal en patience. Demain on donnera la suite.

Interview réalisée par Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top