Liens commerciaux

0


Conformément à une déclaration qui a été signée le mercredi le 10 mai 2017 en marge de la clôture de la deuxième retraite des partenaires électoraux organisée par OSISA, les délégués des organisations de la Société civile congolaise (OSC), venus des plusieurs provinces de la RDC, se sont engagés à abandonner le positionnement dans les affaires politiques.

D’après cette délégation de la société civile congolaise, les tendances politiques affichées par certains membres de la Société civile empêchent cette organisation à jouer pleinement son rôle de contrepoids et d’accompagnatrice de proximité de la population.

« Un membre de la société civile doit rester naitre. Il ne doit pas avoir d’appartenance politique. Il doit être l’arbitre des enjeux politiques afin d’être en mesure de sanctionner le coupable. Que ce soit à l’Opposition ou au Pouvoir », a dit Robert Bompose, un haut-cadre de la société civile/Equateur et co-signataire de ladite déclaration.

Les délégués des organisations de la Société civile congolaise ont également appelé le gouvernement, entre autres, à mettre fin au dédoublement des partis politiques qui créent, d’après eux, une « nébuleuse confusion ».

A la CENI, la Société civile demande la publication rapide et en toute transparence du calendrier électoral et global. Elle insiste également, par la même occasion, sur l’enrôlement des électeurs dans l’espace Kasaï mais aussi des compatriotes congolais de la diaspora.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top