Liens commerciaux
           

En direct sur ce lien : FC RENAISSANCE vs AS . V-Club ( Match retour Play off LINAFOOT 2017 )

0

Le vice-président de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC), Bertin Kanunu, a déploré, vendredi 16 juin à Kinshasa, le climat politique morose dans lequel les cadres et les militants fêtent le 16ème anniversaire de leur parti.

" Nous aurions aimé fêter cet anniversaire sous d’autres auspices, notamment la paix. Nous aurions aimé que nos frères du Kasaï, du Nord-Kivu, du Tanganyika vivent en paix, à ce moment là nous serions heureux. Aujourd’hui nous fêtons ce triste anniversaire dans la méditation... "
Kanunu, représentant personnel du président national de l’UNAFEC, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, pense justement à la mort du président du Rassemblement, Etienne Tshisekedi, aux habitants du Kasaï dont certains " sont tombés sous les balles des inconscients ". " Tout cela, assure-t-il, fait que l’anniversaire soit terni ".
Ce n’est pas tout. " Au niveau politique, explique Bertin Kanunu, nous aurions aimé que l’élan qui prévalait au 31 décembre 2016 soit maintenu et ca aurait été une fête parfaite. Aujourd’hui nous fêtons avec réserve. Nous souhaitons que le climat qui a prévalu au 31 décembre 2016 revienne. "
Pour l’UNAFEC, " seule la mise en application de bonne foi de l’Accord politique du 31 décembre 2016 obtenu grâce à la médiation de la CENCO et le respect de la résolution 2348 du Conseil de sécurité des Nations-Unies garantira la paix, la stabilité de la vie sociale, et les droits politiques au peuple congolais et au pays. "
Convaincu de son bon droit, l’UNAFEC, selon Bertin Kanunu, se battra de toutes ses forces pour que soient organisées, et ceci avant la fin de cette année 2017, " les élections comme prévu par l’Accord politique du 31 décembre 2016 obtenu grâce à la médiation de la CENCO et cela avec la participation incontournable de Moïse Katumbi Chapwe ".
Bien avant le vice-président, le président Inter Fédéral de Kinshasa, Godé Mwamba, a prononcé un discours dans lequel il assure que ceux qui s’évertuent à traiter l’UNAFEC comme un parti provincial du Katanga se trompent. Car le parti est bien implanté dans la capitale et continue ce processus.
Selon le président Inter Fédéral, l’UNAFEC/Kinshasa se bat pour conquérir le pouvoir à Kinshasa et reconstruire cette belle ville, laquelle ressemble aujourd’hui à " une jungle dans laquelle règne, sans concession, la loi du plus fort ".
Au nombre de six maux qui caractérisent la capitale Rd congolaise, Godé Mwamba épingle l’absence d’une administration organisée. Il va sans dire que l’UNAFEC a un projet que le parti nourrit pour Kinshasa.
On rappelle que le 16ème anniversaire de l’UNAFEC a coïncidé avec la session de formation des cadres axée sur les thèmes suivants : " la vie politique du président national, historique, l’organisation et fonctionnement du parti " ; " Historique, l’organisation et fonctionnement de la jeunesse " ; " L’historique, l’organisation et le fonctionnement de la Ligue des femmes " ; et "L’historique, l’organisation et le fonctionnement de l’Inter fédération de Kinshasa. "
A l’occasion de la commémoration de cet anniversaire, près d’une centaine de personnes ont reçu leurs brevets des mains du Vice-président et représentant personnel de Gabriel Kyungu wa Kumwanza.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top