Liens commerciaux
           

0
Douze personnes en provenance du territoire de Kapanga (Lwalaba) ont été décapitées samedi dernier à Kalala Diboko, une localité du territoire de Luiza (Kasaï-central), ont indiqué mercredi 14 juin des sources locales.

D’après elles, les victimes s’étaient rendues à Luiza pour persuader des présumés miliciens Kamwina Nsapu à déposer les armes et favoriser le retour de la paix dans la région. Les miliciens qui ont mal accueilli cette initiative s’en sont pris aux douze émissaires et les ont décapités.

« On avait fait la délégation de 12 personnes. Cette délégation est venue juste voir le chef Kalala. Quand on lui a exposé le problème, il y avait les Kamwina Nsapu qui ont été irrité. Ils ont coupé leur tête et les ont jetées dans l’eau. Tout le monde a confirmé cela », témoigne d’un proche d’une victime joint par Radio Okapi.

Lire la suite sur ce lien :
http://www.radiookapi.net/2017/06/15/actualite/societe/kasai-central-des-presumes-miliciens-kamwina-nsapu-decapitent-douze

Des sources sur place indiquent qu’au lendemain de cet incident, l’armée a lancé une offensive contre ces miliciens à Kalala Diboko et a brulé tout le village.

Ces informations ne sont pas encore confirmées par les autorités du Lwalaba.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top