Liens commerciaux
           

0
Le Président Joseph Kabila Kabange, qui  séjourne depuis dimanche à Tshikapa, dans la province du Kasaï, pour une visite de travail et de réconfort de compatriotes victimes des atrocités perpétrés par la milice de Kamuina Nsapu, a inauguré mercredi, dans cette ville, une usine de captage et de traitement d’eau de la REGIDESO.
La construction de cette usine a été financée par la Banque mondiale, par l’entremise de la Banque africaine de développement (BAD). Le Chef de l’Etat a aussi, mis à profit son séjour, pour faire l’évaluation de la situation sécuritaire dans cette province meurtrie par le phénomène Kamuina Nsapu.

La sécurité, le développement et l’enrôlement des électeurs au centre avec les forces vives du Kasaï
Les questions en rapport avec la sécurité, le développement, le social et l’enrôlement des électeurs dans la province du Kasaï, ont figuré au centre des audiences que le Président Joseph Kabila, a accordées, à Tshikapa, dans la province du Kasaï, aux délégations de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), des confessions religieuses, de la société civile, des associations féminines, des chefs traditionnels, des députés nationaux et provinciaux ainsi que des sénateurs.
Le Chef de l’Etat, qui séjourne à Tshikapa depuis dimanche dans la soirée, dans le cadre d’une visite de « consolation » a continué mardi à recevoir les doléances de ses interlocuteurs venus des différents territoires de la province.
Le chef coutumier Ngala Nsenda du territoire de Tshikapa a déclaré à la presse au sortir de l’audience que c’était une rencontre « très importante » avec le Chef de l’Etat au cours de laquelle les grandes questions liées notamment à l’insécurité qui a élu domicile au Kasaï ont, été passées en revue.
Pour le chef coutumier Ngala Nsenda, au stade actuel, on ne peut plus parler du phénomène Kamuina Nsapu mais plutôt du terrorisme, précisant que le Président de la République leur a demandé d’être unis et de dénoncer toute personne opérant sous le label de Kamuina Nsapu et autres actes susceptibles de troubler la paix au Kasaï.
Pour sa part, le député national Evariste Wetshi, élu de Dekese, a qualifié les échanges avec le Chef de l’Etat de « fructueux », ajoutant que les élus du Kasaï ont remercié le Chef de l’Etat pour l’avènement de leur province car, a-t-il dit, en 2010 le Président Joseph Kabila avait promis qu’il ferait de Tshikapa le chef lieu de leur province et aujourd’hui c’est chose faite.
S’agissant du phénomène Kamwinya Nsapu, il a dit que ce phénomène est importé de la province voisine du Kasaï Central, avant de remercier le Chef de l’Etat pour avoir mobilisé les forces de l’ordre en vue de restaurer la paix dans leur province et surtout que lui-même ait effectué le déplacement pour venir compatir aux malheurs de ses frères et sœurs Kasaïens.


Organisation d’un forum pour la paix et le développement du Kasaï
M. Wetshi a également noté que le Chef de l’Etat a répondu positivement à la proposition de l’organisation d’un forum pour la paix et le développement du Kasaï, proposant que cette rencontre se fasse pour l’ensemble du Grand Kasaï à Kananga.
Les députés nationaux du Kasaï ont également sollicité auprès du Chef de l’Etat la construction à Tshikapa d’un stade de football moderne comme il l’a fait au Kongo Central, au Maniema et à Kalemie, a encore dit le député Wetshi.
M. Francois Madila Kalamba, qui a parlé au nom des députés provinciaux, s’est félicité de la visite du Chef de l’Etat, qui constitue sa première visite officielle dans cette partie du pays après le démembrement.
Ils ont salué l’implication personnelle du Chef de l’Etat dans les efforts de développement dont la population du Kasaï est bénéficiaire en terme d’œuvres à caractère social à impacts visibles, notamment l’électrification de la ville de Tshikapa, la construction de l’usine de captage et de traitement d’eau de la REGIDESO, l’asphaltage de la route qui va du pont Loange jusqu’à Lova, l’asphaltage de l’artère principale du boulevard Lumumba à Tshikapa, etc.
S’agissant de l’insécurité créée au Kasaï par les miliciens de Kamuina Nsapu au Kasaï, les députés provinciaux ont salué les efforts du Président Kabila pour avoir déclaré le Kasaï, zone opérationnelle, ce qui a permis aux Forces armées de la RDC (FARDC) de restaurer la paix au Kasaï.
Les questions liées à l’enrôlement des électeurs au Kasaï ont également été abordées avec le Chef de l’Etat et ses interlocuteurs.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top