Liens commerciaux

0
Leur réaction au message des évêques, qui appellent la population à prendre son destin en mains à cause de la non-application de l’Accord du 31 décembre 2016, était attendu et il est intervenu peu avant le début de la soirée du mardi 27 juin.

Le Rassemblement dirigé par Olengakoy a choisi plutôt un schéma conciliant avec les évêques évitant soigneusement des propos susceptibles de déclencher une confrontation avec les prélats.

Dans une manifestation organisée au siège de ce regroupement politique à Kasa-Vubu, en présence du premier ministre Bruno Tshibala et des quelques membres du gouvernement, cette frange du Rassemblement s’est plus appesanti sur le rôle de l’église censé accompagner par la prière le gouvernement Tshibala dans la réussite de sa mission, celle d’organiser les élections.

Le Rassop/Kasa-Vubu assure recourir aux évêques pour des éventuels conseils afin de relever le défi.

A la population, cette aile du Rassemblement l’invite à la patience.

» Pour son premier mois, le gouvernement Tshibala était dans sa phase d’imprégnation et que dans les prochains jours, prochaines heures il va s’attaquer aux problèmes de fond lié au social des congolais « , rassure Joseph Olengakoy.

Cette plateforme met en garde contre toute action visant à déstabiliser le pays et brandit ainsi le spectre de la Libye ou encore de la Syrie.

Élysée Odia
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top