Liens commerciaux

0

Dimanche 23 juillet, l’ACEM (Association des anciens du Collège évangélique de Milundu/Vanga) a organisé une réception en l’honneur de Me Lumeya-Dhu-Maleghi, un des leurs, élevé au rang de ministre des Affaires foncières. L’ambiance qui se dégageait de ces retrouvailles montrait à suffisance que ce grand Collège protestant de Bandundu ne les avait pas seulement rassemblés, mais aussi unis par un lien d’amitié très fort. Car on sait voir que tous ont en partage une éducation, des valeurs et des références communes. La réception organisée dans la salle « La Grande », à Petro Congo, a rassemblé près d’une cinquantaine d’anciens, tous heureux pour l’excellence de leurs parcours.

L’émotion était à son comble. Devant ses anciens collègues et amis dont certains dans leurs témoignages lui ont rappelé la vie passée à l’internat il y a près de 60 ans, le ministre Lumeya a dû faire beaucoup d’effort pour ne pas pleurer. De joie s’entend. Ils étaient tous dans la joie.
Enfants fidèles des missionnaires, tous ont conservé, 60 ans plus tard, les valeurs de communion fraternelle et la vertu de l’humilité que leur ont inculquées leurs formateurs.
Pas donc étonnant que Me Lumeya, appelé affectueusement « Lionceau » par ses anciens camarades de l’Internat, soit « resté égal à lui-même, simple, pragmatique, avec un sens toujours élevé de communion fraternelle », confie Maurice Mayingila, président en exercice de l’Association, et conseiller à la Cour d’Appel de Kinshasa Matete.
« Je sais que beaucoup d’amis me regardent, cherchant à savoir si mon comportement est toujours conforme aux valeurs acquises au Collège », s’est exprimé le ministre Lumeya. Ces valeurs, notamment le respect de la vie humaine, et des biens d’autrui, continuent de guider les pas de Me Lumeya. Pour ce dernier par exemple, la chose publique dont il a gestion doit profiter à chaque agent.
En fait de réception, c’était davantage une rencontre de remerciement à Dieu pour avoir élevé un des leurs à des plus hautes fonctions. Dans son exhortation, la servante de Dieu et par ailleurs Bourgmestre de Masina, Ernestine Mujinga, a rappelé à tous que « ce que nous sommes c’est la volonté de Dieu. L’élévation ne vient ni de l’Orient ni de l’Occident ».
Outre le ministre des Affaires foncières, l’ACEM compte en son sein des professeurs d’université, des médecins, des magistrats etc.

UNE ENVELOPPE POUR AIDER L’ACEM
Conscient de problèmes de fonctionnement de l’Association, mais également désireux de rendre un service au Collège où il a étudié, le ministre a promis une enveloppe substantielle, sa contribution « pour résoudre quelques problèmes qui se posent. » Cet argent qui sera mis à la disposition de l’Association, aidera les membres en difficulté mais aussi des élèves du Collège évangélique de Milundu/Vanga. Me Lumeya promet de prendre en charge pour une année, les frais d’études universitaires des élèves qui se seront distingués en obtenant 75% ou plus à l’épreuve d’examen d’Etat.
« Comptez sur moi s’il y a de grands problèmes qui se posent, n’hésitez pas, prenez contact avec mes services… »
Au ministre, ses amis ont demandé d’accepter, à titre symbolique, une chèvre, un sac de maïs et un régime de banane plantain qu’ils lui ont offert. La réception s’est terminée par la traditionnelle photo de famille.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top