Liens commerciaux

0


Avec un personnel qualifié, associé à une technologie moderne et une prise en charge intégrale du patient, l’hôpital Biamba Marie Mutombo (HBMM) a révolutionné les soins de santé en République démocratiàque du Congo. C’est ce qu’a déclaré, hier lundi 17 juillet à Kinshasa, l’Administrateur délégué de cette formation hôspitalière, à l’occasion du 10ème anniversaire de cette institution médicale..

Aux dires de Me Mpoy Louman, HBMM ne coûte pas cher, comme le prétend une certaine opinion. A titre d’exemple, souligne-t-il, la consultation générale vaut 15.000 FC (l’équivalent de 9.5 USD) et la prise en charge est assurée dans toutes ses diversités.
Disposant des 130 lits, l’Hôpital Biamba Mutombo se fixe comme objectif d’offrir des soins de niveau tertiaire à toutes les couches de la population. Ses services spécialisés sont l’Orl, la kinésithérapie, l’ophtalmologie, la Celio chirurgie, la cardiologie, l’Urologie, la vidéo chirurgie, la neuro chirurgie, la dermatologie, etc.
Ses services de base reposent sur la cuisine pour la restauration des malades ; la buanderie ; la morgue moderne avec 12 tiroirs et l’incinération électrique.

CHANGER LA VISION DES SOINS EN RDC
Pour le docteur Faustin Mupeya, médecin chef de staff, cette première décennie de l’hôpital BMM est marquée par une vision précise et nette, dit-il, celle offrir les soins de qualité en RDC, au bénéfice du grand nombre de population. « Nous voulons changer la vision des soins de santé en RDC. Nous désirons qu’on sache prendre en charge le patient, dans toutes ses diversités (restauration, hôtellerie et prise en charge médicale ».
Pour cela, HBMM assure la médecine interne, la chirurgie, l’anesthésie et la réanimation, le bloc opératoire avec trois salles d’opérations, la pédiatrie avec unité néonatologie moderne, la gynécologie, un pavillon semi-VIP et des soins nursing complets par le personnel infirmier.
Le Chef de staff rassure que les prix à l’hôpital Biamba Marie Mutombo « sont au prix coûtant. C’est-à-dire qu’il faudrait intégrer tous les aspects en terme de prise en charge. Ailleurs, la facturation ne tient compte que de l’aspect hospitalisation, en élaguant les autres frais connexes. Mais, en terme de prise en charge globale, on comprendrait que les prix devraient être liés à cette réalité en ce qui concerne la gestion du patient dans toute sa globalité ».
Evidemment, poursuit Dr Faustin Mupeya, le commun des congolais a un revenu assez faible. Ce qui fait que l’hôpital Biamba Marie Mutombo, sur sa dimension humanitaire, est obligé de suppléer à certaines factures sur toutes les disciplines éventuelles de la médecine.

SEQUESTRER LES MALADES N’EST PAS DE LA VISION DE HBMM
Séquestrer les malades n’est pas de la vision du Chairman Jean Jacques Mutombo Dikembe, laisse entendre le Dr Faustin Mupeya.
« Le malade ou les familles qui sont en mal ou en difficulté de payer les factures, explique-t-il, se livrent très souvent à l’exercice de remplir des notes de reconnaissance des dettes, qui jusqu’à ce jour ne sont pas honorés à 80 % des cas. Et la fondation Mutombo Dikembe comble parfois ce déficit que rencontre l’hôpital Biamba Mutombo Dikembe en termes de recouvrement financier ».
A ce jour, l’hôpital Biamba Marie Mutombo dispose de 300 employés, dont 42 médecins (26 spécialistes dans tous les domaines et 16 médecins généralistes résidents à temps plein). En une décennie, plus de 60.000 malades ont été hospitalisés.
Pour ses dix ans d’existence, HBMM met son nouveau Scanner Siemens Somatom Sensation 64 barrettes à la portée de tous, pour check up, examen clinique (scanner cérébral…) avec possibilité d’obtenir des diagnostics à résolutions performantes, au prix de 179 USD. R.N.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top