Liens commerciaux

0





Le porte-parole de la Police nationale congolaise (PNC), le colonel Pierrot Mwana Mputu, a présenté le vendredi dernier à l’opinion tant nationale qu’internationale, via les professionnels des médias, les auteurs présumés des actions terroristes commises aux mois de mai, juin et juillet derniers dans certains sites stratégiques de Kinshasa.

Cette cérémonie a eu le mérite de lever un pan de vérité sur ce qui était jusqu’alors considéré comme un véritable mystère, quant à l’identité des auteurs de ces différents crimes ayant causé psychose et mort d’homme dans la vaste capitale rd congolaise. Après cette prestation de la PNC, place aux commentaires dans tous les sens. Il n’en serait donc pas autrement, compte tenu du caractère hypersensible du sujet.
Méthodique, le colonel Pierrot Mwanamputu a immobilisé l’attention des chevaliers de la plume et du micro, en fournissant les moindres détails possibles sur chaque attaque. Ce, en commençant par l’assaut de l’ex-prison centrale de Makala, le 17 mai, jusqu’à l’offensive du Grand marché de Kinshasa, le 14 juillet finissant. Les assauts du Point chaud du Groupe mobile d’intervention Est de la PNC à la 11ème rue Limete, le 9 mai, du Commissariat de la PNC /Mont-Amba à Matete le 10 juin, du Commissariat urbain de la PNC/Funa et de la maison communale de Kalamu le 29 juin étant des séquences intermédiaires.
Dans sa communication, le porte-voix de la PNC n’a pas cherché des mots pour qualifier ces actes. Selon le colonel Pierrot Mwana Mputu, il s’agit ni plus ni moins du terrorisme. " Ces crimes inhabituels dans la ville de Kinshasa ont été perpétrés par des criminels recrutés à Kinshasa dans un réseau du mouvement insurrectionnel de triste mémoire, ayant sévi dans le centre du pays, sous le label "Kamwina Nsapu" et instrumentalisé par certains politiciens", précise cette voix autorisée de la PNC.
Le colonel Pierrot Mwana Mputu rappelle que les mêmes marginaux avaient planifié l’attaque de la Prison militaire de N’Dolo le 24 juin dernier. "Ils avaient même fait le déplacement en direction de ce site pénitentiaire, avant de se résoudre à ne pas passer à l’acte, au vu du dispositif sécuritaire de dissuasion qu’ils y avaient observé", renchérit le porte-parole de la PNC.
Dès lors, au niveau de la haute hiérarchie de la PNC, on n’ignore pas le doute émis par certains dans l’opinion, quant à la réalité des faits et l’identité de leurs auteurs. Toutefois, le colonel Mwanamputu fait savoir que les Services compétents ont choisi de ne rien dire sur les données qu’ils ont méticuleusement recueillies. " Le but étant de ne pas faire obstruction aux enquêtes en cours, les éléments des recherches des Services seront mis à la disposition de l’Officier du Ministère public, conformément à la loi ", poursuit cet officier supérieur de la PNC.

ENCOURAGER LA POLICE A TRAQUER LES TERRORISTES
Libre à chaque Congolais d’émettre un point de vue sur la prestation des hommes en kaki bleu. Nombreux sont ceux qui, à longueur de journée, tirent à boulets rouges sur la Police nationale congolaise. La critique étant aisée, et l’art difficile !
Plutôt que de passer des journées entières à noircir la Police, il serait plus honnête de saluer les hauts faits de cette institution ayant dans ses attributions, la sécurité de la population et de ses biens. Quand, par exemple, la Police met le grappin sur des hors-la-loi qui perturbent la quiétude, non seulement des Congolais, mais aussi de tous les étrangers ayant choisi la RD Congo comme leur seconde patrie, elle ne peut que mériter tous les encouragements. Et donc, on devrait davantage soutenir l’action de cette Police. Acteurs politiques, activistes des Droits de l’homme, de la Société civile ainsi que la population ne devraient pas agir autrement. Tous ont l’obligation d’appuyer la Police nationale dans la traque des criminels. C’est le cas de ce qui s’est passé le vendredi dernier.
Sous réserve de la procédure judiciaire, ces présumés auteurs des actions terroristes dans certains sites stratégiques de la ville, ont attenté à la vie des personnes et à la sureté de l’Etat. Attaquer une prison et plusieurs lieux de détention, saccager un Commissariat de Police, tuer des agents en poste, exécuter sommairement l’administrateur du Marché central…sont autant de faits portant atteinte aux symboles même de l’Etat. Pas plus.
En tout cas, dans les rues de Kinshasa, les encouragements fusent de partout pour soutenir la Police et l’encourager à aller jusqu’au bout. Car, il y va de la sureté de l’Etat et même de la stabilité de la RD Congo comme nation. Tout bien considéré, ceux des acteurs politiques qui se battent pour le pouvoir, c’est par les urnes qu’ils devront y accéder. Si combat politique il y a, celui-ci doit être fait à la régulière. La démocratie procède essentiellement du débat d’idées, en vue d’obtenir les suffrages.
Grevisse KABREL et Mathy MUSAU
Pour l’attaque du Commissariat urbain de la PNC/Mont-Amba à Matete et du Parquet de Grande Instance de Matete, le 10 juin 2017, les assaillants ci-après y ont activement participé :
• KATUMBA TSHIAMALA Paulin alias PROMO, chef de bande ;
• TSHIMANGA TSHIMANGA Ben ;
• MUKADI MUTOMBO Christian ;
• NTANDA Champion, « wewa » opérant sur l’axe De-Bonhomme - Petro Congo ;
• Freddy MBIKAYI KADIMA, marié à Madame MBWAYA KASONGA Mélanie et qui résidait sur l’avenue Madrandele, n°10/2, Commune de Kisenso ;
• JEANCY, « wewa » avec moto à trois roues, opérant sur l’axe Pétro-Congo - Boulevard Lumumba ;
• KALAMBAY Emile, « wewa » opérant sur l’axe Rond-point
Ngaba - Mont-Ngafula ; »
• KATENDE Roger, vendeur ambulant dans la Commune de
Mont-Ngafula ;
• YVES, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• SANGO BOKELE, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• KIBAMBI BABIDU, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• FRANCKY, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• Platini ILUNGA, réparateur de congélateurs de son état, et neveu du défunt assaillant KATUMBA TSHAMALA Paulin alias PROMO ;
• TRESOR, « wewa » opérant au Quartier De-bonhomme ;
• Felly TSHIPADI, « wewa » opérant au Quartier De-bonhomme ;
• TSHISABI Patrick, « wewa » opérant sur l’axe De Bonhomme-Pétro-Congo. Cet assaillant a été abattu lors de l’attaque du Commissariat de la PNC/FUNA à Kalamu, le 29 juin 2017 ;
• Roxy TSHIMANGA, combattant de l’UDPS et étudiant de 1er Graduat en Relations Internationales, à la Faculté des Sciences sociales de l’Université Pédagogique Nationale (UPN). Il est aussi présenté comme le « président des forces défensives de l’UDPS ».
S’agissant de l’attaque avortée de la Prison Militaire de Ndolo, le 24 juin 2017, parmi les 16 assaillants qui ont effectivement fait le déplacement de la Commune de Kalamu vers la Commune de Barumbu à la Prison précitée, il y a lieu de citer les assaillants ci-après :
• TSHIMANGA TSHIMANGA Ben ;
• Jean KAZADI ;
• NTANDA Champion, « wewa » opérant sur l’axe De-Bonhomme - Petro Congo ;
• BIAYA MUKANZA NTITA NTALA Augustin, alias KATALA ;
• NTUMBA NTUMBA Papy, « wewa » opérant sur l’axe De- Bonhomme - Pétro Congo ;
• Roxy TSHIMANGA ;
• Freddy MBIKAYI KADIMA ;
• KIBAMBI BABIDU ;
• SAMUEL, non autrement identifié ;
• YVES, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba.

Quant à l’attaque du Commissariat urbain de la PNC/Funa et de la Maison Communale de Kalamu, le 29 juin 2017, les assaillants ci-après y ont pris part :
• Christian MUKADI MUTOMBO, chef de bande et Combattant de l’UDPS ;
• TSHIMANGA TSHIMANGA Ben ;
• NTANDA Champion, « wewa » opérant sur l’axe De-Bonhomme - Petro Congo ;
• SANGO BOKELE, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• TSHISABI Patrick, « wewa » opérant sur l’axe De Bonhomme-Pétro-Congo. Cet assaillant a été abattu lors de l’attaque du Commissariat de la PNC/FUNA à Kalamu, le 29 juin 2017 ;
• Pierre ASIMBO, combattant de l’UDPS ;
• NTUMBA NTUMBA Papy, « wewa » opérant sur l’axe De-Bonhomme - Pétro Congo ;
• Roger BONDO, assaillant venu de Kananga ;
• JEAN-JACQUES, assaillant venu de Kananga ;
• SAMUEL, non autrement identifié ;
• ARNOLD, combattant de I’UDPS, et « wewa » opérant dans le secteur de Super-Lemba ;
• TRESOR, combattant de l’UDPS ;
• DANNY, non autrement identifié.
Pour ce qui est de l’attaque du Marché Central de Kinshasa, une réunion préparatoire s’est donc tenue le 12 juillet 2017 chez l’assaillant FRANCKY, non autrement identifié, domicilié sur Avenue Malanda n° 3, Quartier Kalunga/Ngafani, Commune de Selembao, à l’initiative et à la demande des assaillants Roger BONDO et JEAN-JACQUES, non autrement identifié, venus de Kananga, Province du Kasaï Central, en renfort au réseau terroriste du mouvement insurrectionnel « KAMUINA NSAPU », branche de Kinshasa.
• Au cours de cette réunion, l’assaillant MUKADI MUTOMBO Christian a proposé le Marché Central de Kinshasa comme cible à attaquer, tandis que le rituel initiatique a été présidé par l’assaillant JEAN-JACQUES cité ci-haut.
• Pour parachever cette réunion préparatoire du 12 juillet 2017, une deuxième réunion a eu lieu le 13 juillet 2017, de 20 heures à 09 heures du matin, dans une résidence située au village KINDUKU, derrière le Campus de l’Université de Kinshasa, Commune de Lemba.
• Cette réunion a connu la participation des assaillants suivants :
1 ) TSHIMANGA TSHIMANGA Ben, chef de bande ;
2) MUKADI MUTOMBO Christian, Combattant de l’UDPS ;
3) FRANCKY, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
4) Roger BONDO, assaillant venu de Kananga ;
5) JEAN-JACQUES, assaillant venu de Kananga ;
6) NTANDA Champion, « wewa » opérant sur l’axe De-Bonhomme - Petro Congo ;
7) DERBY, non autrement identifié ;
8) RUFFIN, non autrement identifié ;
9) DANNY, non autrement identifié ;
10) ARNOLD, combattant de l’UDPS, et « wewa » opérant dans le secteur de Super-Lemba ;
11 ) YVES, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
12) KIBAMBIBABIDU, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
13) SAMUEL, non autrement identifié ;
14) SANGO BOKELE, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
15) SONNY, « wewa » opérant sur l’axe Rond-point Ngaba -
Victoire ;
16) KALONJI alias Carlos, « wewa » opérant au Rond-point
Ngaba, Combattant/UDPS résidant dans la Commune de
Makala ;
17) JUNIOR, cambiste au Rond-point Ngaba ;
18) FISTON, jeune frère à JUNIOR et cambiste au Rond-point Ngaba ;
19) DOMINIQUE, Combattant/UDPS et réparateur des ordinateurs ;
20) BARNABAS, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba et Combattant/UDPS ;
21 ) KALAMBAY Emile, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
22) KAZADI Placide, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba.
Les éléments d’investigations et les auditions réalisées, établissent, à ce stade, que :
- c’est l’assaillant TSHIMANGA TSHIMANGA Ben qui a conduit, le 14 juillet 2017, la bande des terroristes ayant lancé l’assaut contre le Marché Central de Kinshasa et qui a personnellement poignardé mortellement, à la machette et au couteau, Madame Chantal MBOYO MOMBI, Administratrice du Marché Central ;
- c’est l’assaillant FRANCKY qui était en possession d’une arme de guerre AKA 47, qui a achevé la pauvre dame, déjà ensanglantée et agonisante, sous le regard de l’assaillant MUKADI MUTOMBO Christian ;
- c’est l’assaillant MUKADI MUTOMBO Christian qui, à son tour, a incendié le pavillon 2 du Marché Central à l’aide de deux bidons d’essence qu’il avait préalablement achetés.
Ainsi, il est établi à ce jour que les assaillants ci-après ont été à la base de la tragédie du 14 juillet 2017 au Marché Central de Kinshasa :
• TSHIMANGA TSHIMANGA Ben, chef de bande ;
• MUKADI MUTOMBO Christian ;
• FRANCKY, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• Roger BONDO, terroriste du mouvement insurrectionnel « KAMUINA NSAPU » venu de Kananga ;
• JEAN-JACQUES, terroriste du mouvement insurrectionnel « KAMUINA NSAPU » venu de Kananga ;
• DERBY, « wewa » opérant au Rond-point Victoire ;
• RUFFIN, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• KIBAMBI BABIDU, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• ARNOLD, combattant de l’UDPS, et « wewa » opérant dans le secteur de Super-Lemba ;
• YVES, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• SAMUEL, non autrement identifié ;
• SONNY, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• JUNIOR, cambiste au Rond-point Ngaba ;
• FISTON, jeune frère à JUNIOR et cambiste au Rond-point Ngaba ;
• DOMINIQUE, Combattant/UDPS et réparateur des ordinateurs ;
• BARNABAS, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba et Combattant/UDPS ;
• KALONJI, alias Carlos, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba, Combattant/UDPS résidant dans la Commune de Makala ;
• SANGO BOKELE, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• NTANDA Champion, « wewa » opérant sur l’axe De-Bonhomme - Petro Congo ;
• KALAMBAV Emile, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba ;
• KAZADI Placide, « wewa » opérant au Rond-point Ngaba.
• DANNY, non autrement identifié.
Je vous en donne lecture :
1) KANYIKI Danny
2) TSHIBWEBWE BILANGA
3) KABOZA Eric
4) SHAMBUYI BEYA MALOBO
5) KABAYA Innocent
6) MPOYI Placide
7) BABAMONAKELE
8)
9) NTUMBA Jacques
10) MUTEBA TSHILEU
11) MBIYAMBA Norbert
1 2) KASEKI MWAMBA NZAMBI
13) NTUMBA Romain
14) MWAMBA KABONGO
15) KALOMBO TSHIATA
16) MUKUNA John
17) MUKUNA DJEF
18) KABASELE KALUILA Jean
19) PAKOMBE Nancy
20) KABUNDI MUKENDI
21) KABUPWE Isaac
22) KABATA Danny
23) KABWAYA NTUMBA
24) Christian KABALA
25) MULENDA AIidor
26) KABANGU Benoît
27) TSHIMANGA TSHIMANGA
BEN
28) KASONGO Daniel
29) Christian MUTOMBO
30) LUMENGA LUGENI RIGUEN
31) ILUNGA PLATINI
32) BOLA Jean-Pierre
33) KABASELE LEBON
34) PAKA IDRILE
35) NKANDA TSHILOBO
36) Paulin KATUMBA
37) KABUADUA MPOYI Médard
38) MUKECHAI MULUME
39) KALONJI Donat
40) TSHIANYI José
41) NKASHAMA EDDO
42) NDAYA TSHIPAMBA
43) NKONGOLO NDAMBI Carlos
44) KANYONGA DIKUBAKUBA
45) SHAYI TUADILA
46) YANGIA TSHILENGE
47) KABONGO Donat
48) Nico LUBOYA
49) KASANGANA Jean
50) MUELA Trésor
51) MUKENDI BENOI
52) MULUMBA INDIEN
53) NTUMBA Aron
54) MUKENDI Pablo
55) Marie NGALULA
56) KAPINGA FATU
57) Chantal TSHILONGO

II a été établi que l’assaillant François MAZANGA Mazarin a, non seulement lui-même participé à cette réunion, mais aussi qu’il a effectivement pris part à l’attaque de la Prison Centrale de Makala, le 17 mai 2017.
Après l’attaque de la Prison Centrale de Makala, l’assaillant MAZARIN est revenu sur le lieu de la réunion, à Lingwala, récupérer les effets fétichistes laissés par l’assaillant Prince KALEBE.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top