Liens commerciaux

0
Le premier ministre jouisseur, Bruno Tshibala craint pour sa sécurité. Il ne se sent pas sécuriser, par les éléments de la police nationale, commis à sa disposition sous le commandement d'un majore.






 Il a essayé de remplacer cette garde, pour se faire entourer des éléments, qu'il contrôlerait ; mais l'ordre est venu de quelque part pour le lui interdire.




"Ce n'est pas juste. Comment m' interdire de choisir ma sécurité, si je l' estime?", se plaint Tshibala auprès de son entourage.

Puis, d' appuyer :"avec ces éléments, je ne me sens pas en sécurité. Il me faut des policiers choisis par moi-même". D'ailleurs suite à ces plaintes, quelques éléments seraient prêts à quitter d' eux-mêmes la primature.






Ils en ont marre des suspicions que Tshibala et les siens portent contre eux, les faisant passer pour des taupes ou espions.
C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top