Liens commerciaux

0

Depuis Bruxelles où elle séjourne, l’épouse du Sphinx de Limete, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, celle qu’on appelle affectueusement Maman Marthe exprime sa douleur face aux atermoiements du pouvoir de Kinshasa, qui refuserait que son mari soit enterré au pays (RDC). Son dépit exprimé sur TV5 Monde, jeudi 27 juillet dernier, est d’autant plus accru en évoquant l’accord conclu entre les trois parties prenantes, c’est-à-dire, la famille biologique et famille politique de l’illustre disparu ainsi que le gouvernement qui ne cesse de tergiverser pour apposer sa signature. Et pourtant, rapporte Maman Marthe Kasalu Jibikila, la famille biologique et la famille politique avaient déjà signé. Lorsqu’il s’agit pour le gouvernement de signer, c’est le moment que le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur multiplie de voyage de gauche à droite, comme s’il n’y avait pas quelqu’un d’autre qui pouvait signer à sa place, déclare-t-elle.

Arrivée au bout de ses forces, espoirs et patiences, elle lance un appel à tout le monde qui connaissait son mari: ses amis, ses parents et tous ceux qui le connaissent pour les sensibiliser et leur faire comprendre sa douleur. Son appel va également droit, à tous les présidents du monde, et ceux des pays africains en particulier et les premières dames d’Afrique pour plaider sa cause, qu’elles comprennent son souci et ressentent sa douleur. Décédée le 1er février 2017, la dépouille mortelle d’Etienne Tshisekedi traine encore dans un funérarium d’Ixelles en Belgique. ‘’C’est du jamais vu dans la culture bantoue’’, s’estomaque-t-elle.

Par ailleurs, elle se dit ne pas être en colère mais, simplement de comprendre sa douleur et ses larmes non seulement en tant qu’épouse mais surtout, en tant que femme, cellule de base de la famille ou de la société.

A la question de savoir si le président Kabila et le pouvoir congolais redoutaient des troubles et débordements le jour du rapatriement de la dépouille de son mari, pour biaiser le processus, Maman Marthe n’y croit pas aux troubles ou débordements. En guise de preuve, elle a fait allusion au comeback de son mari à Kinshasa au mois de juillet 2016, qui avait mobilisé des kinois. Une foule immense estimée à des millions de personnes qui les avait accueillis et les avait convoyés jusqu’à leur résidence. Mais, il n’y avait pas eu débordement, insiste-t-elle. Et de renchérir: ‘‘Je ne crois pas aujourd’hui qu’il y aura débordement et s’il y arrivait, ce sera de leur côté’’.

S’agissant du lieu d’inhumation, l’option a été levée de commun accord entre le gouvernement et la famille biologique et famille politique.

De ce fait, il a été convenu que Tshisekedi wa Mulumba soit inhumé dans une concession familiale de N’sele, dans la périphérie est de la Ville-province de Kinshasa.

La veuve Etienne Tshisekedi y tient fermement à enterrer son mari dans son pays et ce, à côté de ses ancêtres. C’est pourquoi, tient-elle à partager sa douleur et sensibilise tout le monde quant à ce.

Eugène Khonde

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top