Liens commerciaux

0




La Police nationale congolaise (PNC) a dispersé les marches organisées par les mouvements citoyens réunis dans le Collectif d’Actions de la Société Civile de la RDC (CASC) ce lundi 31 juillet 2017 dans plusieurs villes du pays. Une situation qui contraste avec le comportement de la même PNC lors de marche de l’aile dissidente de la LUCHA samedi dernier à Kinshasa en soutien aux institutions en place.




« Eux, ils s’étaient concertés avec les autorités politico-administratives, voilà pourquoi on avait reçu l’ordre de les encadrer. Quand la police ne vous encadre pas, vous allez perturber l’ordre public parce qu’on ne connaît pas l’itinéraire de votre marché. C’est ça la question qui s’est posée aujourd’hui. Ils n’ont pas voulu se concerter avec les autorités, et nous qu’est-ce que nous allons faire, » a dit à ACTUALITE.CD Colonel Pierrot Mwanamputu, porte-parole de la PNC.




Une cinquantaine de manifestants ont été interpellés dans tout le pays, selon PNC. Les mouvements citoyens parlent d’une centaine d’interpellations.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top