Liens commerciaux

0
Attentif à la promotion des activités du secteur de l’éducation, en appuyant le Gouvernement de la République dans sa mission régalienne d’éduquer la jeunesse congolaise, Valentin Ngandu Kayembe, Directeur Général du Fonds pour la Promotion de l’Education Nationale (FPEN) ne ménage aucun effort pour réunir toutes les ressources en vue de redorer le blason terni de l’éducation au Congo-Kinshasa. C’est dans ce cadre qu’il a lancé, officiellement, jeudi 29 juin 2017, les travaux de reconstruction et de réhabilitation du mur de clôture de l’Institut de la Gombe, Don Bosco II, qui a été emporté par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la Ville-province de Kinshasa pendant la dernière saison de pluie de l’année en cours.

Valentin Ngandu a également épinglé, parmi les prochaines actions phares de son établissement, l’exécution des travaux de réhabilitation de bâtiments endommagés dans le Congo profond. Ce digne fils du Haut-Lomami reste dans la droite ligne de son leadership et son management axés, sans doute, sur l’exhortation de ses collaborateurs à plus d’engagements afin de matérialiser leur vision commune. Aussi, se rappellera-t-on de son prêche en décembre dernier : «Je ne doute pas un seul instant que vous ne ménagerez aucun effort pour exécuter et mettre en œuvre les orientations définies dans le cadre de vos services. Apportons notre savoir, savoir-faire et savoir-être pour un rayonnement du Fonds de Promotion de l’Education Nationale. Il faut que la même énergie et les mêmes efforts soient également mis en branle pour activer toutes les ressources du FPEN jusqu’ici encore en veilleuse. C’est le défi que nous devons relever tous, car, le FPEN est notre maison commune, notre édifice commun qui nous sert d’abri et de pourvoyeur de moyens».

Cérémonie

La cérémonie du lancement des travaux de réhabilitation du mur de clôture de l’Institut de la Gombe s’est déroulée dans l’enceinte de cet établissement scolaire. C’était en présence de quelques membres importants du FPEN et ceux de Don Bosco, conduit par le Père Joa Tshibangu. Le numéro Un du FPEN a vanté, d’entrée de jeu, cette école qui forme bien les élites de demain. “Nous sommes ici à l’Athénée de la Gombe, vous savez, c’est une école que le Gouvernement de la République a réhabilitée il y a si peu, sur l’instruction du Président de la République, Joseph Kabila Kabange. C’est un miroir de la Ville-Province de Kinshasa. Vous vous souviendrez, à plus d’une fois que le Chef de l’Etat est venu s’enrôler au centre électoral installé ici. Cela témoigne également l’intérêt qu’il accorde au milieu éducatif. Raison pour laquelle nous ne pouvions pas rester indifférents à la destruction du mur de clôture de cette école qui a été emporté par les pluies diluviennes de la dernière saison. Le Fonds de Promotion pour l’Education Nationale intervient dans sa mission régalienne, celle de réhabilitation ou la reconstruction des établissements d’enseignement primaire, secondaire, supérieur et voire universitaire”.

Pour sa part, le Préfet des études de cet établissement, Père Joa Tshibangu, a apprécié le geste et a indiqué que cette clôture fait sécurité et contribue à l’environnement nécessaire de l’éducation des élèves. Il a promu qu’à la proclamation prochaine des résultats, lui et tout son personnel informeront les élèves sur ces avancées.

Le Chef de travaux, M. Aurélien Khonde, a, de son côté, souligné que ces travaux ont une durée de 3 mois.
Aubin Kandembi
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top