Liens commerciaux

0



La ministre des Droits Humains, Marie-Ange Mushobekwa, s’est entretenue mardi à Kinshasa avec les ambassadeurs des Etats-Unis, Dennis Hankins, et de la Grande-Bretagne, Graham Zebedee, venus lui annoncer l’arrivée le 3 septembre prochain des trois experts internationaux, dans le cadre des enquêtes à mener sur les événements dramatiques survenus dans les provinces du Kasaï.

Il s’agit du Canadien Luc Côté, de la Mauritanienne Fatimata M’Baye, et du Sénégalais Bacre Ndaye, nommés le 19 juillet dernier par le Haut-commissaire des Nations Unies aux Droits de l’homme, qui seront déployés dans cette partie du pays pour le début des enquêtes placées sous la supervision de la RDC.
Les provinces du Kasaï, rappelle-t-on, sont en proie à l’insécurité causée par la milice Kamwina Nsapu, laquelle a conduit à l’assassinat des deux experts de l’ONU, aux massacres de la population et au déplacement de milliers de personnes à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top