Liens commerciaux

0
Partant d’une correspondance de la Cour Constitutionnelle adressée au n°1 de la Centrale électorale Corneille Nangaa, la Ceni risque d’annuler, dans les heures qui suivent, l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans la province du Haut-Katanga.
» La Commission électorale nationale Indépendante prise en la personne de son président Monsieur Corneille Nangaa Yobeluo, en son bureau sis Kinshasa au 4471, immeuble CENI ( Ex BCCE en face du building ONATRA), l’arrêt rendu en date du 26 mai 2017 par la Cour constitutionnelle dans l’affaire R.const 469 en cause Monsieur Kazembe Musonda Jean Claude, résidant à Lubumbashi, sis avenue Kasavubu, dans la commune de Lubumbashi, contre l’Assemblée provinciale du Haut- Katanga, ayant son siège à Lubumbashi sis bâtiment du 30 juin dans la commune de Lubumbashi « , rapporte cet acte de notification d’un arrêt adressé au patron de la Ceni en date du 22 août 2017.
Signalons par ailleurs que depuis mardi 22 août 2017, la campagne électorale a été lancée pour élire les nouveaux dirigeants de la Province du Haut-Katanga.
Il faut rappeler que l’Assemblée provinciale du Haut- Katanga avait destitué le gouverneur Jean Claude Kazembe, l’accusant de mauvaises gestions et détournements. Le concerné avait saisi la Haute cour qui l’avait réhabilité. Décision qui jusqu’à ce jour pose problème dans son application.
Clément Muamba
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top