Liens commerciaux

0
Mercredi 23 août, le Président de l’Union pour la Nation Congolaise, UNC a été empêché par la police sur instruction de sa hiérarchie, d’accéder à Tara pour une visite des victimes du glissement de terre ayant occasionné plus de 200 morts, bilan avancé par les autorités locales.
Selon les proches du président de l’UNC qui ont contacté la rédaction de 7SUR7.CD, Vital Kamerhe se trouvait déjà à Kasenyi à 7 Km du lieu de la catastrophe humanitaire.
La délégation du Pacificateur était composée de certains cadres du parti dont le député Crispin Bindule.
L’ancien président de l’Assemblée Nationale avait dans sa gibecière, quelques dons, notamment 100 tôles destinées à la reconstruction des maisons détruites, a confirmé une source proche de Vital Kamerhe.
Jeff Kaleb Hobiang


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top