Liens commerciaux

0
Réunis pendant deux journées d’échanges autour du thème: « Nation congolaise en péril : responsabilité des intellectuels congolais”, dans le cadre de la conférence organisée par l’institut pour la démocratie, la gouvernance, la paix et le développement en Afrique (IDGPA), les professeurs des universités ont pris acte du manifeste du citoyen et ont appelé la population congolaise à “se mobiliser en conséquence”.

Dans la déclaration finale de cette conférence qui a connu la participation des professeurs Jacques Djoli, Denis Mukwege, Freddy Matungulu, ainsi que de quelques membres du Rassemblement et du Front pour le respect de la constitution (FRC), les professeurs d’universités ont exigé la restauration de l’ordre constitutionnel par l’organisation des élections au plus tard le 31 décembre 2017. Ils ont invité de ce fait les autres intellectuels à se joindre à eux pour assumer leur responsabilité sociale envers le peuple, appelé à se mettre debout pour restaurer cet.

Les professeurs d’université se sont également insurgés contre le phénomène de fabrication des infractions, le montage des procès des arrestations arbitraires et des décisions judiciaires iniques dont sont victimes les opposants congolais et les activistes des droits de l’homme.

En outre, ils ont plaidé pour l’autonomie de gestion des institutions d’enseignement supérieur et universitaire en RDC.

Rachel Kitsita
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top