Liens commerciaux

0




Les chefs coutumiers des provinces de Kwilu, Kasaï, Kwango, Kongo central, Lomami, Équateur, Sankuru plaident pour la mise en place d’un tribunal coutumier en RDC. Ils l’ont signifié lundi 28 août 2017 à l’issue d’une rencontre avec la ministre des droits humains Marie-Ange Mushobekwa.




«Nous demandons aux autorités congolaises la mise sur pied d’un tribunal coutumier en notre charge. Les problèmes coutumiers doivent se traiter sous l’arbre à palabre, nous voulons que l’État congolais nous reconnaisse. La plupart des infractions des gens incarcérés en province sont d’ordre coutumier, nous réclamons la réhabilitation du pouvoir coutumier, qu’il nous revient le droit de juger les infractions coutumières parce que ce ne sont pas tous les problèmes qui doivent se trancher au parquet, il y a des dossiers des conflits coutumiers que nous pouvons juger à notre niveau, cela va soulager aussi nos prisons qui sont encombrées», a déclaré le chef de la délégation des chefs coutumiers, Jules Nyamayulu.




Les problèmes coutumiers sont notamment à la base de la crise généralisée dans la province du Kasaï central depuis août 2016 marquée par la mort du chef Kamwina Nsapu. En ce jour, au moins 80 fosses communes sont enregistrées dans la région suite aux violences armées.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top