Liens commerciaux

0

* Selon Basile Olongo, vice-ministre de l’Intérieur et Sécurité, ce report est motivé par la recherche de l’inclusion au niveau de tous les notables du terroir. Annoncé au départ pour ce vendredi 15 septembre, le démarrage effectif des travaux du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement de l’espace Grand Kasaï, a été repoussé à ce lundi. C’est ce que renseigne un communiqué de presse de la cellule de communication du vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, parvenu hier mercredi 14 septembre à Forum des As. Mauvais augure ? Loin, s’en faut ! " La recherche de l’inclusion au niveau des notables du terroir, se trouve à la base de ce report. A cause de divers paramètres, plusieurs d’entre eux n’ont pas pu effectuer à temps, le déplacement à Kananga "Malandji wa Shinga ". Fort du souci et de la nécessité de voir tout le monde participer à cette rencontre en interne, l’option du report a été finalement levée", explique le vice-ministre de l’Intérieur et sécurité, Basile Olongo, cité par une source qualifiée du cabinet du VPM Emmanuel Ramazani Shadary, sur place à Kananga. Outre les notables, Kananga attend également l’arrivée des chefs de missions diplomatiques en poste en RD Congo, la délégation de la Monusco et celle des représentants de différentes organisations. En plus des arrivées attendues, notre source renseigne que quelques anciens miliciens souhaiteraient, eux aussi, prendre part à ce Forum dont les enjeux, plus qu’un impératif, vont au-delà des clivages ethniques ou tribaux. En attendant l’ouverture proprement dite des assises de ce Forum, ce lundi 18 septembre, le Comité préparatoire a bel et bien commencé les travaux, sous la modération du très légendaire " Ndeko " Basile. Le groupe est composé de Gouverneurs Alphonse Ngoy Kasanji (Kasaï oriental), Marc Manyanga (Kasaï), Patrice Kamanda (Lomami), Justin Milonga (Kasaï central) ainsi que de plusieurs notables et membres du Conseil provincial de sécurité. En ce qui concerne la journée d’hier jeudi, par exemple, le vice-ministre de l’Intérieur et sécurité a présidé la deuxième réunion du Comité préparatoire. Le second rendez-vous du comité préparatoire a porté sur les rapports à la plénière, des huit sous commissions qui tournent autour d’une multitude de thèmes qui effleurent pratiquement toute la problématique. Interrogé par nos confrères sur place à Kananga, sur le retour d’Alex Kande, Basile Olongo s’est gardé alimenter l’électrochoc. Aussi, a-t-il estimé que tout Congolais, en général et Kasaïen en particulier, est appelé à contribuer à la réussite de ce rendez-vous de toutes les attentes et aussi, de tous les espoirs. Les espérances légitimes de tout un peuple partageant les mêmes origines et la même histoire. Car, pour lui, on ne saurait concevoir une réconciliation qui excluerait les autres quelles que soient les raisons. D’où, le devoir pour tous les notables et les représentants des forces vives du Grand Kasaï, de trouver les voies et moyens de consolidation de la paix dans cette partie du pays. GRAND KASAI, UNE OASIS DE PAIX Paix - réconciliation - développement, le triptyque est sans équivoque. Compte tenu de l’intérêt de ce Forum, Basile Olongo a lancé hier jeudi, au nom du VPM Emmanuel Ramazani Shadary, encore jusqu’hier à Kinshasa, un cinglant appel à l’unisson en direction de tous les dignes fils et filles de l’Espace Kasaien. L’objectif est de faire en sorte que chacun apporte sa contribution à l’érection d’un édifice qui, désormais, devra s’appeler " paix ". Et, c’est le moment d’en poser les bases pour le retour d’une vie normale. C’est donc le prix à payer pour que soit tournée à jamais, la page " " des affres du phénomène Kamuina Nsapu. Ainsi, dans cet élan, le Vice-ministre de l’intérieur et sécurité a-t-il exhorté, entre autres, Delly Sessanga, Claudel Lubaya de mettre le cap sur le chef-lieu du Kasaï central pour contribuer à la réussite du Forum sur la paix, la réconciliation e le développement du Grand Kasaï. Pour un espace comme celui du Grand Kasaï qui, pendant plusieurs mois, a été le théâtre d’un terrorisme de genre nouveau, le moment est donc arrivé pour écrire une nouvelle page d’histoire. Une histoire du Grand Kasaï par ses fils unis. D’où, le mérite de ce Forum qui ouvre ses portes dès ce lundi, dans la capitale provinciale du Kasaï central. A partir du moment que des miliciens estampillés Kamuina Nsapu, ont fait profiler l’ombre de l’apocalypse dans le firmament du Grand Kasaï, ce Forum initié par le Président de la République, Joseph Kabila qui a donné mandat au VPM Emmanuel Ramazani Shadari, ne peut qu’être soutenu et encouragé par tous. Ressortissants ou pas.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top