Liens commerciaux

0


* Alors que s’ouvrent ce mardi à New-York, les travaux de la 72ème Assemblée générale de l’Onu, la présence du Raïs à l’ex-Luluabourg est un symbole fort du prix qu’il accorde au retour d’une paix durable dans cette partie du pays.

Plus le moindre doute. Les travaux du Forum sur la paix, la réconciliation et le développement de l’espace grand Kasaï, s’ouvrent ce mardi 19 septembre à Kananga. La cérémonie sera personnellement présidée par le chef de l’Etat, Joseph Kabila. C’est ce qu’a déclaré hier lundi 18 septembre à Forum des As, une source qualifiée du service de communication du vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité se trouvant sur place à Kananga.

Selon la source, le Président de la République a été accueilli, à sa descente d’avion, par les membres du comité d’accueil conduit par le Premier ministre, Bruno Tshibala Nzenze. Sur son passage, Joseph Kabila a été ovationné par une foule compacte en liesse, massée à l’entrée de la ville. Ce qui a obligé le Chef de l’Etat d’abandonner momentanément son véhicule pour communier avec ses concitoyens de cette partie du pays.

UN SIGNAL FORT AUX PARTICIPANTS ET AUX POPULATIONS AUTOCHTONES

Le Forum de Kananga se tient pendant que s’ouvrent à New-York, les travaux de la 72ème Assemblée générale de l’Onu. Une centaine de chefs d’Etatet de Gouvernement sont attendus au siège de l’ONU pour participer à cette grand’ messe diplomatique. Ce grand rendez-vous annuel, au cours duquel la réforme de la " machine onusienne " devrait également être abordée, est une première pour le président américain Donald Trump, son homologue français Emmanuel Macron et le secrétaire général de l’organisation Antonio Guterres qui ont tous les trois pris leurs fonctions cette année.
Sans entrer dans les secrets de l’Agenda du Raïs, sa présence à Kananga est un signal fort qu’il lance aussi bien aux participants qu’aux populations autochtones de l’Espace Grand Kasaï. Preuve aussi que Joseph Kabila accorde un prix à ce Forum de grands enjeux et de toutes les attentes. Les espérances légitimes d’un peuple qui aspire à la paix, à la réconciliation et au développement de leur aire sociologique.
Avant l’ouverture proprement dite des travaux ce matin, un comité préparatoire s’était déjà mis à l’œuvre pour balise la voie. Patronné par le Raïs lui-même, ce Forum mettra autour d’une même table, des notables ainsi que des délégués des forces vives des cinq provinces du Grand Kasaï. A savoir le Kasaï, le Kasaï central, le Kasaï Oriental, le Sankuru et la Lomami. Normal, quand on sait que certaines parties de ces différentes entités politico-administratives décentralisées, ont été récemment, toutes proportions gardées, la cible des mouvements insurrectionnels et autres terroristes opérant sous la casquette KamuinaNsapu.
Le retour de la paix dans cette région étant un processus, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur Emmanuel RamazaniShadaryy avait déjà posé les jalons. Et il n’entendait pas s’arrêter en si bon chemin. Aussi, le patron de la territoriale avait-il estimé impératif de consolider les premiers acquis. Ceux qui ont permis de lancer finalement les opérations d’identification et d’enrôlement dans l’espace Grand Kasaï. Pour le numéro 1 de l’Intérieur, l’heure n’est plus à faire le procès de ces séquences malheureuses. Plutôt, de regarder l’avenir avec espoir pour faire de l’espace Grand Kasaï, une véritable oasis de la paix, gage de tout développement et du bien-être des populations autochtones.
Sans doute qu’il il y a un temps pour tout sous le ciel. Un temps pour la guerre et un temps pour la paix. Cette sagesse contenue dans le livre de la foi Chrétienne (Ecclésiaste 3,1), aura été la source d’inspiration pour le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité. Les tireurs de ficèles réels ou potentiels de la situation qui laissait planer le chaos autrefois redouté dans l’espace Grand Kasaï devront, sans doute se rendre à l’évidence que cela n’a pas du tout été la voie qu’il fallait emprunter pour amener les populations locales au développement. Bien au contraire.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top