Liens commerciaux

0

Le ministère des Affaires Étrangères et Intégration Régionale porte à la connaissance du public qu’à dater du 16 octobre 2017, les anciens passeports congolais semi-biométriques encore en circulation n’auront plus cours légal sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.
Il l’a fait savoir dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi 15 septembre 2017 et signé pour le vice premier ministre en mission, Aggée Matembo Toto, vice ministre des Affaires étrangères.
» Les détenteurs de ces passeports ne pourront plus être autorisés à franchir la frontière tant à l’entrée qu’à la sortie du territoire du territoire national » ajoute-t-il.
S’agissant des Congolais qui vivent à l’extérieur du territoire national et qui rentrent au pays, l’autorité annonce que les passeports invalidés doivent être retirés au poste frontalier d’entrée contre la remise d’une photocopie qui leur permettra de solliciter le nouveau passeport.
Par la même occasion, le vice ministre des Affaires étrangères saisit cette occasion pour rassurer le public quant à l’importance de cette décision dictée par « l’impératif d’uniformiser l’identification des citoyens lié à des considérations sécuritaires
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top