Liens commerciaux

0
Le conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, la fraude, le blanchiment des capitaux et financement du terrorisme, Luzolo Bambi Lessa, frappe du coup sur la table ! Dans le cadre d’une enquête initiée par ses services, il s’insurge contre l’obstruction de certains responsables des banques commerciales,
Dans une correspondance adressée au président de l’Association congolaise des banques (ACB), Yves Cuypers, Luzolo Bambi relève l’arrogance de ce responsable de la Banque commerciale du Congo (BCDC) devant des enquêteurs désignés pour investiguer sur les banques commerciales.
« Puis-je vous rappeler que dans le contexte économique difficile que traverse notre pays, il est regrettable que votre attitude frise l’arrogance et le mépris à une institution de la République au point de vous permettre d’inviter les banques à se rebeller contre l’exécution d’une ordonnance présidentielle à laquelle vous opposez des notes circulaires du Procureur général de la République avec une interprétation biaisée », s’indigne-t-il.
Le conseiller special rappelle au banquier que la souffrance du peuple congolais passe notamment par la lutte contre la fraude et que le manque d’intégrité de certaines banques que le président de l’ACB prétend défendre.
Il convient de rappeler qu’ une enquête a été initiée contre certaines banques soupçonnées de fraude et de blanchiment des capitaux. Ce, en dépit d’une série de dénonciations faite par ses services auprès du Procureur général de la République.
Njila Mule
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top