Liens commerciaux

0





La décision de la Cour Suprême de justice au Kenya vendredi dernier invalidant la réélection du président Uhuru Kenyatta continue de susciter les réactions des opposants congolais. Le dernier cas en date est celle d’Olivier Kamitatu, cadre du G7 qui estime la haute instance juridictionnelle du Kenya a servi d’exemple à la Cour Constitutionnelle de la RDC. Le président de l’Alliance pour le Renouveau du Congo (ARC) estime que cette décision prouve qu’il est des hommes épris de justice et de liberté en Afrique afin de décourager la dictature.

“Alors que la Cour Constitutionnelle au Congo est l’incarnation d’une magistrature qui met trop souvent genoux à terre, la plus haute juridiction du Kenya incarne une magistrature debout, véritable fierté pour l’Afrique. Elle vient de donner une magistrale leçon aux dictateurs et autocrates du monde entier. La Cour Suprême du Kenya a été exemplaire. Il n’y a donc aucune fatalité face à la situation de l’Afrique, le sursaut salvateur peut resurgir à tout moment, tant que la flamme de la liberté brûle dans les coeurs des hommes épris de justice et de liberté, comme c’est notre cas et celui de beaucoup d’autres de nos compatriotes qui se mettent debout”, a dit Olivier Kamitatu dans une interview le weekend dernier à ACTUALITE.CD.

Kamitatu note que la justice congolaise n’est pas dans la logique kenyane. Toutefois, il reconnaît qu’il existe en RDC, des magistrats qui honorent encore leur serment.

“Mais il reste au Congo des magistrats qui, dans des conditions difficiles, honorent la robe. Il faut saluer leur courage. A l’image de ceux qui refusent de se soumettre au diktat du régime”, ajoute-il.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top