Liens commerciaux

0






L’UDA Originelle condamne les restrictions des libertés publiques imposées aux leaders du Rassemblement, à leurs militants ainsi qu’à la presse qui ont été empêchés d’accéder aux installations de l’aéroport de Ndjili le dimanche dernier lors du retour de Félix Tshisekedi à Kinshasa.

“Ces atteintes aux libertés publiques nuisent gravement à la démocratie et confirment la dérive totalitaire du pouvoir en place”, a indiqué ce lundi 4 septembre 2017 à ACTUALITE.CD, Claudel André Lubaya, Président de l’Union Démocratique Africaine (UDA) Originelle.

Lubaya estime que le gouvernement a gaspillé les explosifs et carburant achetés au moyen de l’argent du contribuable pour procéder à la répression et appelle les forces de l’Ordre à s’abstenir de tout acte de répression et de provocation “aveugle”.

“La police doit être républicaine, elle doit respecter la constitution et recourir à l’exercice des libertés publiques par les citoyens, elle doit surtout s’interdire de prendre des positions politiques qui l’éloigne de plus en plus du peuple. Le Général-Major Amuli Bahigwa lors de la cérémonie de remise et reprise à la tête de la Police nationale congolaise avait annoncé que sa mission principale sera de remonter le niveau de la police (…) que la population devrait avoir confiance en la police et que la Police et population doivent travailler main dans la main. Avec ces comportements de la police, comment la population va-t-elle lui faire confiance ?”, s’est interrogé le président de l’UDA Claudel Lubaya, également membre du Rassemblement.

Pour le contexte, le Rassemblement avait appelé ses militants à réserver un accueil « chaleureux » à Félix Tshisekedi mais cela n’a pas été possible car les forces de l’ordre et de sécurité ont été déployées à l’aéroport international de N’djili et le long du boulevard Lumumba. Les journalistes ont été également interdits par la Police de couvrir le retour du Président du Rassemblement.

La Police a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser la centaine de militants qui se sont massés le long du boulevard Lumumba à Kingasani ya Suka pour accompagner Félix Tshisekedi. Six jeeps de la Police escortent le convoi du président du Rassemblement jusqu’à la résidence de son père.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top