Liens commerciaux

0

Les députés provinciaux du Kasaï Central demandent à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’organiser l’élection d’un nouveau gouverneur endéans 30 jours à dater de jeudi 12 octobre 2017. Demande formulée dans une déclaration politique faite jeudi et signée par 15 de 24 députés que compte l’Assemblée provinciale du Kasaï Central.

Dans leur déclaration, les élus provinciaux considèrent que le vice-gouverneur Justin Milonga et son gouvernement expédient les affaires courantes. D’où, la nécessité d’organiser l’élection du nouveau chef de l’exécutif provincial après déchéance du gouverneur Alex Kande le 4 octobre dernier.

La CENI dit attendre d’être saisie officiellement par le ministre de l’Intérieur afin de répondre à la requête des députés provinciaux du Kasaï Central.

« Le 2 Août 2017, la CENI avait programmé d’organiser l’élection d’un nouveau gouverneur au Kasaï Central mais les deux candidats au poste avaient retiré leurs candidatures mettant la CENI dans l’impossibilité d’organiser le scrutin. Nous attendons d’être saisis par le canal que les députés du Kasaï Central connaissent et nous prendrons position », a dit à ACTUALITE.CD, Jean Pierre Kalamba, rapporteur de la CENI.

Pendant ce temps à Kananga, un groupe de députés menace de déchoir le président de l’assemblée provinciale si ce dernier ne transmet pas à la hiérarchie la lettre portant gel des comptes bancaires de la province afin d’obtenir l’organisation de l’élection du gouverneur.

« Nous avons soumis à la signature du président la lettre portant gel des comptes de la province mais notre président est allé à Kinshasa sans signer cette lettre. Nous nous réservons le droit de le déchoir”, a déclaré un député provincial qui a requis l’anonymat.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top