Liens commerciaux

0


Le Président Joseph Kabila Kabange a regagné Kinshasa vendredi, au terme d’un séjour de 72 heures à Brazzaville/Kintélé, où il a participé au 7ème sommet ordinaire de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) et à la 8ème réunion de haut niveau du mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région.

Peu avant de quitter Brazzaville/Kintélé, le Chef de l’Etat a reçu le premier vice-Président burundais, Gaston Sindimwo, au Grand Hôtel de Kintélé. Il s’est ensuite rendu au Palais du peuple, siège de la Présidence de la République du Congo, où il s’est entretenu en tête-à-tête avec son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso. Rien n’a filtré de cet entretien.

Après cette entrevue, le cortège du Président Joseph Kabila Kabange s’est ébranlé vers le port autonome de Brazzaville, où il a effectué la traversée du fleuve Congo pour rejoindre Kinshasa à bord du M/B Milouna, qui a accosté au port privé de la SICOTRA, après une randonnée fluviale.
Bientôt une réunion tripartite Burundi-HCR-RDC


Le premier vice-Président du Burundi, Gaston Sindimwo, a annoncé la tenue dans les tout prochains jours d’une réunion tripartite Burundi-HCR-RDC, au sortir d’un entretien vendredi avec le Président Joseph Kabila Kabange au Grand Hôtel de Kintélé.

L’homme d’Etat burundais s’est réjoui d’apprendre qu’un camp de réfugiés érigé à la frontière entre le Burundi et la République Démocratique du Congo, où opèrent les forces négatives, sera bientôt démantelé. Il convient de rappeler que le Chef de l’Etat a eu un entretien jeudi, au Grand Hôtel de Kintélé, avec le Président angolais nouvellement élu, Joao Manuel G. Lourenço, à l’initiative de ce dernier.

Selon le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, She Okitundu, le Chef de l’Etat angolais a dit, au cours de cette entrevue, sa détermination de voir les relations entre Luanda et Kinshasa se raffermir davantage. «Il a constaté que sur les plans politique et sécuritaire, les relations entre les deux pays sont au beau fixe, sauf que l’aspect économique a été négligé», a dit She Okitundu, ajoutant que «les populations des deux pays ont devancé les gouvernements sur le plan économique», étant donné qu’il n’y a pas des relations formelles dans ce domaine, alors qu’il existe des potentiels importants entre les deux pays en matière économique


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top