Liens commerciaux

0

Le collectif d’actions de la société civile (CASC), une plateforme qui regroupe différentes structures de la société civile de la RDC, annonce la tenue d’une manifestation pacifique, ce lundi 9 octobre 2017 devant quartier général de la MONUSCO à Lubumbashi. Le but de ce rassemblement est d’exprimer son opposition à la candidature de la RDC au conseil des droits de l’homme de l’ONU. « Chers compatriotes, la RDC notre cher pays est en train de s’activer en vue qu’elle soit élue comme membre du Conseils des Droits de l’Homme des Nations Unies. L’Assemblée Générale dudit Conseil devra statuer sur cette question au cours de sa session d’octobre-novembre 2017 et en cas d’un vote positif, la RDC siègera au sein de ce prestigieux bureau pour un mandat de 3 ans renouvelable. Ainsi elle participera aux discussions au plus haut niveau sur les Droits de l’Homme dans le monde entier. Le hic est que le caractère politique en RDC nous fait voir des horribles scénarios de violations graves des Droits de l’Homme », note le CASC. Ces militants expliquent leur position en citant plusieurs cas d’atteintes aux droits de l’homme notamment dans les Kivu et dans les Kasaï en plus de la situation. « Chaque semaine, des activistes sont arrêtés dans le cadre de leur travail, les journalistes font l’objet d’intimidation (…), les médias sont scellés en plus d’absence de libertés publiques (libertés d’opinion, d’expression, répression des manifestations pacifiques, limitation de réunion et associations Il arrive que nous soyons mis aux arrêts à plus de 100 militants de la LUCHA la même semaine dans différentes villes du pays », ajoute le CASC qui pose comme préalable l’amélioration de la situation au pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top