Liens commerciaux

0
L’idée d’une courte transition sans Kabila, que prône le rassemblement Limete ne passe pas aux oreilles du parti au pouvoir. Le conseiller politique du chef de l’État Joseph a rejeté ce vendredi 13 octobre cette proposition. Pour Patrick Nkanga, le pouvoir c’est les urnes.

« Le pouvoir provient des élections et non des transitions conçues sur mesure dans l’on ne sait quel laboratoire! », a-t-il indiqué

Simple déclaration mais une dure réponse de Nkanga à Félix Tshisekedi un jour après l’adresse faite à la presse par le président du Rassemblement, au siège de l’UDPS dans la commune de Limete.

Au cours de ce point de presse, le fils de l’opposant historique a donné la position de son camp. Il est revenu à la prosition d’une courte transition sans Kabila. Pour Félix, le président de la République Joseph Kabila et Corneille Nangaa venaient de déclarer la guerre au peuple congolais suite aux récentes révélations de Corneille Nangaa annonçant le report des élections en 2019. De quoi exacerber la tension au sein de la classe politique congolaise.

Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top