Liens commerciaux

0
La direction politique de l’union pour la nation congolaise (UNC) exige de la CENI la publication du calendrier électoral plutôt que des réunions tripartites avec le gouvernement et la CNSA, et accuse la centrale électorale de vouloir ainsi retarder la tenue des élections.




« Toute évaluation tripartite sans calendrier est illusoire et par conséquent constitue des manœuvres dilatoires pour retarder indéfiniment les élections »a déclaré à la presse à Kinshasa. sa secrétaire fédérale Belgique.

Citant l’accord du 31 décembre, le parti de Vital Kamerhe, présent lors de la déclaration mais qui n’a pas voulu répondre aux sollicitations des médias, rappelle que « la publication du calendrier électoral, feuille de route des activités électorales, est un préalable à la tenue de la tripartite ».



Nicole Bwatshia (photo) dit aussi constater que « le président Corneille Nangaa s’est substitué à la plénière de la CENI en décidant de dilater le délai de 504 jours de manière unilatérale » faisant ainsi fi de « la plénière, organe habilité de la CENI pour la prise de décision ».



L’UNC qui « exige la publication sans délai du calendrier conformément à l’accord du 31 décembre 2016 considère que le président Nangaa s’est investi dans la mission de servir de caisse de résonance du régime en place ».



L’UNC déclare vouloir faire échec, avec les forces démocratiques et sociales au plan « du régimeen place pour installer une Presidenceàvie ».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top