Liens commerciaux

0

Fille aînée de l’Opposition en République Démocratique du Congo, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social se trouve bien agitée ces dernières semaines. Il y a, à tout dire, comme du de la brouille dans cette formation politique chère au Sphinx de Limete, Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire. Exclusion, auto-exclusion, et autres fustigations y font rage. La dernière mésaventure en date met au centre Jean-Marc Kabund, dernier Secrétaire général nommé par le lider maximo. Lundi 16 octobre 2017, l’homme a été évincé, à en croire un communiqué signé par des personnes se réclamant de ‘’la commission de discipline ‘’ de l’Udps. Hier, coup sur coup, la réaction sortie de la permanence de Limete ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué de presse, comme une réponse du berger à la bergère, les secrétaires généraux de l’Udps dont Félix Tshisekedi apportent leur soutien indéfectible au SG Jean-Marc Kabund-A-Kabund et récusent son exclusion ou déchéance. Rien ne dit que ‘’les suspendeurs’’ n’auront pas à essayer de frapper un tout nouveau coup, à leur tour, un des ces quatre matins. Dans un contexte politique qui se dégrade à cause de la crise non seulement politique, mais multiforme qui s’abat sur la RDC, il sied de relever que l’Udps se présente, de plus en plus, depuis la mort de l’Opposant historique ainsi que la clôture en queue de poisson des discussions directes, comme une formation politique multi polarisée. Il y a Valentin Mubake qui, depuis son exclusion prononcée par l’Udps/Limete, détient une portion des fidèles. Au Parlement, Samy Badibanga Ntita coiffe politiquement le groupe parlementaire Udps/alliés. Bruno Tshibala Nzenzhe, actuel Premier Ministre, a, lui, aussi, des fidèles qui viennent communier à sa chapelle sous les couleurs de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social. Il faille ici mettre le doigt sur le fait que même du vivant d’Etienne Tshisekedi la donne de plusieurs factions était là. Sauf que par son poids politique, il étouffait toutes les prétentions. Ces dernières, pour la plupart, hélas, lui auront survécu. C’est de la sorte qu’il peut être cité les Lusanga Ngiele, les Corneille Mulumba et autres. La zizanie a éclaté au grand jour dès lors qu’il faut parler de la tenue du Congrès afin de baliser la voie à la succession d’Etienne Tshisekedi. Tshibala qui a manifesté l’intention de le tenir en sait quelque chose pour avoir enregistré toute une salve des tirs émanant surtout de la permanence de Limete, considérée comme maison officielle de l’Udps. Fer de lance de l’Opposition, au paroxysme de la crise autour des élections reportées jusqu’ici pour 2019, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social semble entrer dans une phase d’agitation. Crise artificielle créée pour distraire ou impasse réelle, les dernières zizanies au sein de l’Udps méritent une cure thérapeutique effective.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top